Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Suite à la tournée d’évaluation de l’Aic, du Maep et du Mttp dans le bassin cotonnier De grandes décisions pour la réussite de la campagne cotonnière

JPEG - 82.5 ko

Tout est fin prêt pour que la campagne cotonnière 2016-2017 soit une réussite. Au lendemain de la tournée d’évaluation de la campagne cotonnière 2016-2017 dans les bassins cotonniers puis la séance de travail qui s’est tenue au cabinet du Mttp entre une délégation de l’Aic conduite par son président Mathieu Adjovi, le Maep représenté par le Sg Aboudoulaye Toko et le Dg infrastructures, Jacques Ayadji pour le compte du Mttp, de grandes résolutions ont été prises pour pallier d’éventuels dysfonctionnements.
Ainsi, à l’issue de la séance de travail tripartite Aic-Maep-Mttp, il est à retenir que 7000 km de pistes rurales seront réfectionnés au lieu de 4.500 km initialement prévus. Aussi, toutes les dispositions ont-elles été prises pour que les pistes soient réfectionnées avant le début de la campagne. L’autre bonne nouvelle est l’engagement de l’Aic à payer les fonds coton aux paysans dès la commercialisation. « Je suis très satisfait des résultats auxquels nous sommes parvenus à l’issue de nos échanges », a d’ailleurs affirmé le président Mathieu Adjovi après avoir pris devant les représentants des ministres de l’agriculture et des travaux publics présents, l’engagement de l’Aic à payer les fonds coton aux paysans dès la commercialisation.

Les signaux sont au vert !
Toutefois, pour qu’il en soit ainsi, il a tenu à rappeler qu’il va falloir que le coton soit évacué à temps des champs vers les usines. D’où, a-t-il insisté, la nécessité et l’urgence de réfectionner les pistes dont l’état de dégradation a été constaté lors de la tournée nationale dans les bassins cotonniers effectuée par l’Aic. Mais, le président Adjovi ne doute aucunement que ses vœux seront exaucés. « J’ai rencontré des oreilles attentives et j’ai remarqué que la question préoccupe les ministères concernés que sont le Maep et le Mttp. Je suis rassuré et je rassure à mon tour les paysans et les égreneurs que tout se passera pour le mieux », a déclaré le Président de l’Aic.
Quant au Secrétaire général du Maep Aboudoulaye Toko, représentant son ministre à la séance, il a jugé opportun et nécessaire la rencontre qui a permis d’avoir une idée fixe de ce qui est à faire. En ce qui concerne les 7.000 km de pistes rurales à réfectionner au lieu des 4.500 km préalablement retenus, il a indiqué qu’il en est ainsi au vu de l’impact négatif des dernières pluies. Aussi, a-t-il fait cas des ouvrages de franchissement à réfectionner. « Le Maep est déterminé à mener à bon port le processus de la réfection des pistes avant la campagne de commercialisation », a rassuré Aboudoulaye Toko.
Tout comme le représentant du Maep, le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji a aussi rassuré de la détermination du Mttp à jouer sa partition. « Notre défi, c’est que tout le coton produit soit évacué. Nous devons encourager les paysans qui ont répondu à l’appel du Chef de l’Etat en produisant beaucoup. Nous allons tout faire pour que le transport ne consomme pas tout le bénéfice des producteurs. Pour cela, le ministère des Tp à travers la Direction des infrastructures jouera pleinement sa partition », a-t-il martelé. C’est dire qu’après leur dernière tournée dans les bassins cotonniers, l’Aic et le Maep se sont tout de suite attelés à créer les conditions idoines aux producteurs et égreneurs afin que, sur tous les plans, la campagne cotonnière 2016-2017 soit couronnée de succès.

17-10-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Production nationale record sans augmenter les emblavures : La (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
De bonnes nouvelles en perspective pour la campagne cotonnière 2017-2018. Pour booster la production nationale sans (...)  

Polygamie au Bénin : Les raisons d’un mal profondément ancré dans (...)
25-09-2017, La rédaction
Acceptée par l’islam et autorisée par la tradition béninoise, la polygamie constitue une solution dans certains foyers (...)  

Les disciples de St Mathieu à l’ère des réformes : La douane explose (...)
25-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps accablée par des faits de corruption, avec des recettes souvent en deçà des prévisions budgétaires dans un (...)  

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)