Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Suppression de diverses subventions à la filière coton : Les producteurs adhèrent à la vision du gouvernement

JPEG - 113.1 ko

Patriotes et réalistes. Ces adjectifs ne sont pas exagérés pour qualifier les producteurs de coton suite à l’annonce par le gouvernement de la suppression des diverses subventions à leur filière. Si après le conseil des ministres du mercredi dernier, il y avait des sceptiques quant à l’adhésion des producteurs de l’or blanc à la vision du président Patrice Talon, ils peuvent désormais être rassurés. Mobilisés, les producteurs, à travers différents mouvements de soutien sur toute l’étendue du territoire national ont plutôt exprimé leur ferme adhésion à la vision du président de la République qui vise à soulager les caisses de l’Etat en faisant plusieurs dizaines de milliards d’économie aux Béninois.
Le gouvernement a donc vu juste. Il ne peut en être autrement quand en dépit de la suppression des subventions, la quasi majorité des producteurs en viennent à féliciter le peuple qui a fait confiance à un homme de la filière coton pour présider aux destinées du Bénin. C’est tout simplement dire qu’ils comprennent le sens de ces décisions courageuses prises par le président Talon pour une meilleure gestion de cette filière qui, a été ces dernières années, galvaudée. Toutefois, faudra-t-il que le gouvernement du Nouveau départ veille sur les doléances des producteurs qui en appellent à une grande collaboration des cadres du ministère de l’agriculture et de l’élevage afin que cette volonté du chef de l’Etat et du gouvernement soit réalisée pour le bonheur de tout le peuple béninois en général et des acteurs de la filière en particulier.
Il faut noter qu’avec la décision de suppression des subventions à la filière coton, le gouvernement économisera 40,320 milliards au trésor public. C’est dire que les subventions ne pèseront plus sur les finances publiques car, elles ont, pour rappel, fait perdre au titre de la campagne 2014-2015, 63 milliards à l’Etat et 38 milliards pour la campagne 2015- 2016. A présent, avec le soutien de tous les acteurs, notamment des égreneurs qui ont décidé de prendre en charge les fonctions critiques qui étaient payées par le régime défunt, et l’Etat qui se consacrera à son rôle régalien, la filière pourrait être réorganisée et le miracle du boom de la production de l’or blanc réalisé. En tout cas, les producteurs sont confiants et solidaires de la volonté du chef de l’Etat de relever dès sa première année de règne, le pari de révolutionner la filière. L’espoir est permis.

20-06-2016, Angelo DOSSOUMOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2130

Lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime dans l’espace (...)
17-08-2017, Patrice SOKEGBE
Les relations entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la République fédérale (...)  

De jeunes femmes leaders de l’Ouémé en formation sur la gestion des (...)
17-08-2017, Karim O. ANONRIN
De jeunes femmes et filles leaders et potentielles candidates aux élections du département de l’Ouémé suivent depuis ce (...)  

Interdiction en vue des sachets plastiques : Le Mcvdd sensibilise (...)
17-08-2017, La rédaction
Les sachets plastiques non biodégradables constituent un désastre pour l’environnement et la biodiversité. Et le Bénin (...)  

15 août, fête de l’igname : L’événement célébré avec faste à (...)
16-08-2017, Félix AGOHOUNGO
La fête de l’igname a été célébrée le mardi 15 août dernier à Savalou. Le clou de la manifestation de cette année aura été (...)