Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Validation du plan d’action national : Pour l’application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’Onu

JPEG - 90.4 ko

Permettre aux femmes de participer aux processus de prévention et de maintien de la paix. Tel est le but de l’élaboration de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies adoptée le 31 octobre 2000. Ce point de repère juridique et politique reconnaît l’impact des conflits sur les femmes, ainsi que l’importance de leur participation et de l’inclusion des perspectives de genre dans les processus décisionnels, la résolution des conflits et les processus de paix, la planification humanitaire, le maintien de la paix et la consolidation de la paix post-conflit.
Pour adapter cette résolution aux réalités des pays membres, les Nations Unies ont recommandé l’élaboration d’un plan d’action national pour sa mise en œuvre. Ainsi, avec le soutien du Pnud, de l’Unfpa et de l’Onu, le plan d’action national du Bénin a été validé hier à l’Infosec pour la mise en œuvre des résolutions 1325 et suivantes du Conseil de sécurité des Nations Unies. « L’élaboration d’un plan d’action permet de faire adopter des mesures stratégiques afin d’identifier les priorités et les ressources disponibles et de définir les responsabilités assorties d’un calendrier de mise en œuvre au niveau national », a expliqué Mèmouna Bah Boni, Directrice générale des affaires sociales.

JPEG - 115.9 ko

Pour Isbath Djaboutouboutou, Secrétaire générale adjointe du ministère du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, la validation d’un plan d’action de qualité, pertinent et réaliste, permettra au Bénin d’amorcer le processus d’application de la résolution 1325. « Cette résolution consacre la pleine participation des femmes aux processus de prévention des conflits, de négociation, de planification humanitaire, de maintien de la paix et de recommandation post-conflit. Elle vise la prévention de la violence faite aux femmes et aux filles, leur protection contre cette violence ainsi que la participation des femmes à la prise de décision dans les domaines de la paix et de la sécurité », a-t-elle ajouté. A en croire Gilbert Poumangue, représentant résident adjoint du Pund, la validation de ce plan national témoigne de la volonté du gouvernement béninois d’appliquer la résolution 1325 pour protéger davantage les femmes et faire leur promotion. Le Bénin rejoint ainsi la liste des pays qui appliquent déjà la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies afin de donner plus de visibilité aux femmes.

21-12-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Mauvaise gouvernance à la Sonacop : Les Béninois toujours en (...)
21-07-2017, La rédaction
Les mois s’égrènent, et l’attente se fait longue, voire peu prometteuse. De nombreux clients de la Société nationale (...)  

Avancée audiovisuelle : 3 nouveautés majeures pour les abonnés (...)
21-07-2017, Isac A. YAÏ
A compter de ce vendredi 21 juillet, les abonnés Canal+ constateront 3 nouveautés majeures dans leur abonnement. Ces (...)  

2ème édition de la fête du cinéma : Canal+ Bénin rapproche davantage (...)
20-07-2017, Isac A. YAÏ
Après le succès connu par la première édition, Canal+ Bénin lance la deuxième édition de la « fête du cinéma ». Cette (...)  

Affaire 54 kg de drogue au port de Cotonou : Les deux (...)
19-07-2017, Naguib ALAGBE
Ils ne sont certainement pas au bout de leurs peines. Mais ils peuvent déjà se frotter les mains. Interpellés une (...)