Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée générale élective à la Fbf : La pression monte !!!

Dans sa correspondance portant report de la rencontre Bénin-Guinée Equatoriale comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017 du dimanche 5 juin au dimanche 12 juin 2016, la Caf a exigé l’organisation de l’Assemblée générale élective au plus tard le 11 juin, la veille du match. Et déjà, le Comité de Normalisation a convoqué le corps électoral pour le vendredi 10 juin prochain au Palais des Congrès de Cotonou.

JPEG - 166.7 ko

Le Comité de Normalisation (CoNor) convoque le corps électoral pour le vendredi prochain. C’est ce qu’on peut retenir de la lettre signée par Marius Dadjo et adressée aux membres du corps électoral. En effet, suite à la correspondance de la Confédération africaine de football du 3 juin dernier sur la suspension qui plane sur le Bénin, le match Bénin-Guinée Equatoriale prévu pour le 5 juin dernier a été reporté au 12 juin prochain. Ce report est conditionné par l’organisation du Congrès électif qui va consacrer un nouveau bureau exécutif de la Fédération béninoise de football au plus tard le 11 juin 2016. Ainsi, la seule liste en compétition sera soumise au vote des délégués au Congrès. Ce vote intervient à un moment crucial où les Ecureuils du Bénin sont à un pas pour la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu au Gabon. En cas de victoire face au Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale, les Ecureuils du Bénin seront qualifiés en attendant le dernier match de septembre à Bamako au Mali.

Une condition nécessaire ?
Les acteurs aux élections avant le match de dimanche prochain, pour « sauver » une probable qualification des Ecureuils qui ont pu faire le nécessaire afin de se qualifier pour la grand-messe continentale. Mais cette démarche semble mettre en péril la réconciliation de la famille du football tant voulue par le ministre des sports qui a été désigné il y a une semaine, comme médiateur dans la crise qui secoue le sport roi. En effet, après 5 heures d’horloge, le jeune ministre des sports, Oswald Homeky a pu rassembler autour d’une même table les différents protagonistes qui ne se parlent plus. Il a pu obtenir d’eux après des débats houleux un protocole d’accord pour une sortie heureuse de crise. Mais quelques jours après la décision de la Caf vient demander au CoNor d’organiser les élections avec la seule liste en compétition. Si au cours de la rencontre, les Camps Attolou et Ahouanvoébla ont fait des concessions en promettant de retirer leur plainte afin de faciliter la tenue de la rencontre prévue pour le 5 juin dernier, le dernier scénario de la Caf était loin d’être envisagé. Voilà qu’il faut maintenant « sauver » les meubles, c’est-à-dire permettre l’organisation du Congrès électif qui devient une condition primordiale pour jouer le match. A cet effet, le public sportif croise les doigts et attend.

La montée de l’adrénaline
A 72 heures de la tenue de ce Congrès électif que d’aucuns qualifient de tous les dangers, la tension ne cesse de monter. Déjà ce jour, le Collectif des « Vrais acteurs » composé d’une vingtaine de clubs envisage faire une marche pacifique du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou au ministère des sports pour protester contre ce qu’il qualifie « d’imposture » orchestrée par la Caf et la Fifa pour installer Anjorin Moucharafou. Dans la motion de protestation signée de WaÏdi Agonhossou, l’Ag élective de vendredi prochain n’est pas la bienvenue en ce sens que le protocole d’accord signé par les protagonistes avec le ministre des sports n’a nullement indiqué une éventuelle Assemblée générale avec la seule liste en compétition. Par ailleurs, d’autres acteurs ont saisi le juge du Tribunal de première instance de Cotonou pour troubles à l’ordre public en ce qui concerne l’Assemblée générale prévue pour vendredi au Palais des Congrès de Cotonou. Ces derniers évoquent un risque d’affrontement en cas de détermination d’un camp à tenir le Congrès électif. Dans ces conditions où les esprits se chauffent, espérons que la raison prendra le pas sur la violence.

8-06-2016, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240

Confédération africaine de football (CAF) : Ahmad Ahmad détrône (...)
17-03-2017, Félix AGOHOUNGO
Candidat à sa propre succession, le président Yaya Issa Hayatou a été détrôné par le président de la fédération malgache (...)  

Les ambitions du candidat Paul Zinsou pour un Cnosb moderne
9-03-2017, La rédaction
Seul challenger de Julien Minavoa à l’Assemblée générale élective du Comité national olympique et sportif béninois (...)  

entretien avec Athanase Bocco, membre du comité transitoire (...)
19-01-2017, Ambroise ZINSOU
Membre du Camp Victorien Attolou pour siéger au sein du bureau exécutif transitoire consensuel, le président (...)  

Etienne Kossi à propos du sport béninois « …Le football béninois (...)
18-01-2017, Ambroise ZINSOU
Ancien ministre des sports, Etienne Kossi jette un regard sur le sport béninois en général et le football en (...)