Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Eliminatoires Coupe du monde Russie 2018 : Burkina Faso-Bénin, ça passe ou ça casse !!

JPEG - 140.2 ko
Les Ecureuils du Bénin à 24h du match retour

Les Ecureuils du Bénin jouent leur ultime rencontre ce jour au stade du 4 août de Ouagadougou face aux Etalons du Burkina Faso dans le cadre de la phase retour des deuxièmes tours des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. En attendant la qualification pour les phases de groupes, Oumar Tchomogo et ses poulains sont appelés à un exploit cet après-midi en terre burkinabè. Avec la victoire étriquée (2-1) arrachée à Cotonou jeudi dernier au stade de l’Amitié de Kouhounou lors de la rencontre aller et vu la prestation approximative des Ecureuils du Bénin, la confrontation de ce jour s’annonce donc âpre entre les deux équipes. Vaincre ou périr. Tel doit être désormais le credo des visiteurs qui ont laissé échapper leurs chances à domicile. Maintenant que les Etalons du Burkina Faso vont évoluer sur leurs propres installations et devant leur public, l’équation sera difficile à résoudre pour une équipe des Ecureuils qui sait aussi s’adapter à des situations compliquées. Les Ecureuils ne feront pas le déplacement en conquérants. Toutefois, ils bénéficient d’un léger avantage qui pourrait être déterminant pour la suite s’ils arrivent à déjouer le dispositif technique et tactique de Gernot Rohr, le sélectionneur du Burkina Faso. Mais les clés du match restent entre les mains du coach Béninois, Oumar Tchomogo qui doit faire parler son management en faisant les choix opportuns pour une victoire certaine. Le jeu reste ouvert pour les deux sélections avec une équipe des Ecureuils du Bénin qui n’a pas la faveur des pronostics compte tenu de sa piètre prestation au match aller mais qui pourrait jouer au trouble-fête dans une rencontre aussi capitale. Les dés étant alors jetés, les Béninois gardent leur souffle et croisent les doigts.

17-11-2015, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Pas de roi sans reine, pas de reine sans (...)
28-07-2017, La rédaction
En amour, on se dispute, on s’entredéchire mais on reste unis. C’est ainsi que va la vie, et nul ne peut affirmer le contraire. Les conflits font (...) Lire  

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou (...)
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN
Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240

6è championnat d’Afrique de Wushu : Oswald Homeky félicite les (...)
28-07-2017, La rédaction
Le ministre des sports Oswald Homeky a reçu dans son cabinet hier, les athlètes de Wushu. L’objectif de cette (...)  

Eliminatoire Chan Kenya 2018 : Le nul rassurant du Bénin en (...)
18-07-2017, Naguib ALAGBE
‘’ Il va falloir ne pas se leurrer. Techniquement, ils étaient un cran au-dessus’’. Cet Aveu de Jean Paul Abalo, en fin (...)  

Visite de la présidente Suisse au Bénin : Ce qui a positivement (...)
17-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Coup d’essai, coup de maître. Première chef d’Etat à fouler le sol béninois depuis l’avènement du régime du Nouveau (...)  

Fédération Béninoise de Cyclisme : Romuald Hazoumè réceptionne dix (...)
7-07-2017, La rédaction
Quelques jours après sa prise de fonction à la tête de la Fédération Béninoise de Cyclisme, le président Romuald Hazoumè (...)