Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Entretien avec Paterne Counou, joueur béninois évoluant : « Mon ambition majeure, c’est de jouer dans un plus grand championnat... »

Paterne Counou, jeune footballeur béninois, afin de réaliser son rêve, celui de devenir une star, s’est lancé tôt en aventure. Actuellement, il évolue au Nigeria avec Akwa United qu’il a rejoint depuis l’année dernière après son passage remarquable dans le championnat du Niger. Cependant, il nourrit une grande ambition, celle de défendre les couleurs de son pays.

JPEG - 594.8 ko

Comment êtes vous allé à Akwa United ?
Pour commencer, j’étais à Cifas où j’ai joué la ligue professionnelle du Bénin de la saison 2009-2010. Après cela, il y a eu un problème avec le football béninois. Et comme il n’y a plus de championnat, moi j’ai cherché ailleurs. Et c’est là que j’ai eu l’opportunité d’aller jouer au Niger. Là-bas, j’ai évolué avec l’Association Sportive de la garde nationale du Niger pendant deux saisons, notamment 2012-2013 et 2013-2014. Et c’est au cours de ma deuxième saison, donc 2013-2014, que nous avons été champions du Niger. C’est de là que j’ai été repéré par un manager qui m’a fait signer à Akwa United dans le championnat nigérian pour la saison 2014-2015. Donc voilà, en bref, comment je me suis retrouvé à Akwa United du Nigeria. J’ai signé un contrat de quatre ans et je viens de passer ma première saison dans cette ligue.

Comment ça se passe dans votre club au Nigeria ?
La ligue professionnelle du Nigéria est un grand championnat. Il y a de grandes équipes comme les Enyimba, Dolphins, Kano Pillars, et d’autres grands clubs. Mon début n’a pas été du tout facile, d’abord avec la langue anglaise. Et ensuite, le mode de vie qui n’est pas le même que ce que je vivais. J’avais du mal à échanger avec mes coéquipiers. Au cours des trois premiers mois, je ne me retrouvais pas, mais après, ça s’est amélioré. J’ai commencé à comprendre petit à petit les réalités du milieu. Avec le temps, j’ai appris la langue officielle du Nigeria et après, tout s’est amélioré. Aujourd’hui, je n’ai plus de mal à m’exprimer, et c’est d’ailleurs un atout pour moi. Puisque ça facilite la communication sur l’aire de jeu.

Comment avez-vous fini la saison avec votre club, Akwa United ?
Nous avons été vainqueurs de la coupe du Nigeria. Mais dans le championnat, ça n’a pas marché comme on l’aurait souhaité. Puisqu’au début, nous sous sommes entre camarades fixé un objectif, celui de remporter le Ligue nigériane. Mais les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs. Au cours du championnat, les choses se sont passées autrement. On ne réussissait pas. Mais, on s’est finalement dit que ce ne serait pas digne de finir la saison bredouille. Ainsi, avec les consignes du coach, ajoutées à notre détermination, on s’est donné à fond dans la coupe du Nigeria. Et ça a payé. Nous avons été vainqueurs de la Coupe du Nigeria. Ce qui nous permet d’affronter le 28 janvier prochain le champion de la Ligue Enyimba, pour la Super Coupe du Nigeria. En plus de cela, on disputera les éliminatoires de la coupe de la confédération en Février prochain face à Vita Club du Congo. Mais en championnat, on a fini 15ème.

Quelles sont vos ambitions ?
Mon ambition majeure, c’est de jouer dans un plus grand championnat, et pourquoi pas sur le vieux continent. Parce que j’ai envie aussi de devenir une star du football mondial. Et pour ça, je travaille dur pour y arriver. Et je sais qu’un jour, je parviendrai à rehausser l’image de mon pays. Et j’ai aussi l’ambition de porter le maillot de l’équipe nationale et de pouvoir défendre les couleurs du Bénin. En tout cas, je travaille, je fais le nécessaire pour concrétiser mon rêve. Et plaise à Dieu, je vais atteindre le sommet.

Propos recueillis par Ali MOUMOUNI

Qui est Paterne Counou ?
Né à Cotonou le 13 avril 1996, Paterne Counou est originaire de Tchémin, un petit village non loin de Cotonou. C’est un jeune footballeur qui a fait ses débuts au Bénin avec Cifas. Il évolue actuellement à Akwa United au Nigeria au poste de défenseur central. Il est polyvalent et peut également assurer les postes de latéral droit et de milieu défensif. Avec son grand gabarit (1,87 m pour 86 kg), Paterne Counou se distingue aussi sur le plan offensif, où ses montées font mouche.

15-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN
Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270

Match retour Nigeria -Benin : Les Ecureuils locaux rallient Kano (...)
17-08-2017, La rédaction
Les Ecureuils locaux du Bénin ont pris départ de Cotonou hier pour le nord Nigeria dans le cadre de la manche (...)  

Dernier tour qualificatif du Chan Kenya 2018 : Les Locaux béninois (...)
11-08-2017, Ambroise ZINSOU
Après une qualification dans la douleur face aux Eperviers locaux du Togo le 23 juillet dernier au stade de l’Amitié (...)  

Don d’équipements et lancement d’un tournoi de proximité à Djougou : (...)
7-08-2017, La rédaction
Des ballons, des jeux de maillots et des bas. C’est l’essentiel des équipements sportifs offerts aux Panthères de (...)  

6è championnat d’Afrique de Wushu : Oswald Homeky félicite les (...)
28-07-2017, La rédaction
Le ministre des sports Oswald Homeky a reçu dans son cabinet hier, les athlètes de Wushu. L’objectif de cette (...)