Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Match amical Congo – Bénin : La leçon à tirer

JPEG - 127 ko

Face aux Diables rouges du Congo en amical le mardi 13 octobre dernier, les Ecureuils du Bénin ont été battus sur le score de 2 buts à 1 au stade Alphonse Massamba-Débat de Brazzaville. Une défaite qui n’augure rien de bon pour la suite des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations 2017 où les Ecureuils ne disposent que de deux points après deux journées, et surtout pour la double confrontation contre le Burkina-Faso dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. En effet, l’équipe nationale n’a connu aucune victoire depuis la nommination du sélectionneur par intérim Oumar Tchomogo pour qui, l’objectif de la rencontre de préparation face au Congo, est non seulement, d’offrir un temps de jeu aux nouveaux joueurs mais aussi, de faire tourner l’effectif béninois en procédant à certains réglages dans tous les compartiments ce dans la perspective du match contre le Burkina Faso en novembre 2015 à Cotonou. Logique ! Mais il va falloir penser également à l’autre avantage des matches amicaux, notamment gagner des points pour améliorer son classement Fifa. Aussi, serait-il avantageux de multiplier le nombre de joueurs par compartiment pour assurer les arrières. La preuve, le forfait du défenseur central Khaled, lors du match amical du mardi dernier contre les Diables rouges, a laissé indécis le sélectionneur. L’exemple de la charnière centrale du onze national est assez illustratif. Un forfait simultané de Khaled et Badarou pouvait tout compliquer. Puisque, le seul recours sera d’exploiter un défenseur converti. Ainsi, il est impérieux d’éviter les imprévus et de former une équipe nationale complète. Car le carton rouge de Badarou à la 87è minute a eu de graves conséquences. A ce niveau, en dehors de l’infériorité numérique, le Bénin a manqué d’un remplaçant pour combler le vide dans la charnière. Ce qui a pesé lourd sur la défense béninoise. D’où le deuxième but congolais.

16-10-2015, Ali MOUMOUNI


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240

entretien avec Athanase Bocco, membre du comité transitoire (...)
19-01-2017, Ambroise ZINSOU
Membre du Camp Victorien Attolou pour siéger au sein du bureau exécutif transitoire consensuel, le président (...)  

Etienne Kossi à propos du sport béninois « …Le football béninois (...)
18-01-2017, Ambroise ZINSOU
Ancien ministre des sports, Etienne Kossi jette un regard sur le sport béninois en général et le football en (...)  

Carnet noir : Le ministre Théophile Montcho a tiré sa (...)
12-01-2017, Ambroise ZINSOU, Arnaud DOUMANHOUN
Ancien ministre de la jeunesse des sports et loisirs dans le premier gouvernement du président Boni Yayi en 2006, (...)  

Crises cycliques à la Fédération béninoise de football : Clap et fin (...)
26-12-2016, Ambroise ZINSOU
La crise à la Fédération béninoise de football relève désormais du passé. Dans une salle d’audience du Palais de la (...)