Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Verdict Ecureuils Cadets gate : Quentin, Vicentia et Ekoué relaxés, Anjorin, Zéphirin et Lafiou maintenus en prison

Enfin, le verdict de l’affaire Ecureuils Cadets est tombé hier au tribunal de première instance de Cotonou. Il est à retenir en substance que Quentin Didavi, Vicentia Boco, Moïse Ekoué, Désiré Hounguè et Ibrahim Chabi Mama sont purement et simplement relaxés pour infraction non constituée tandis que Anjorin Moucharafou, Zéphirin Déguénon, Lafiou Yessoufou, Sylvestre Parfaif Aïvodji sont maintenus dans les liens de la prévention pour complicité d’usage de fausses attestations.

JPEG - 67.2 ko

Anjorin Moucharafou (ex-président de la Fédération béninoise de football), Zéphirin Déguénon (Secrétaire administratif à la Fédération béninoise de football) et Sylvestre Parfait Aïvodji sont maintenus dans les liens de la prévention pour complicité d’usage de fausses attestations. Par contre, Quentin Didavi (ex-Directeur des compétitions), Vicentia Boco (Directrice de la Clinique retenue pour le test d’Irm) et Moïse Ekoué (Directeur technique national) sont relaxés pour infraction non constituée. Tel est le verdict de l’affaire relative à la disqualification des Ecureuils cadets du tournoi qualificatif Zone B dans le cadre des éliminatoires de la Can Cadets Tanzanie 2019. En effet, présents à Niamey pour prendre part à ce tournoi qualificatif, les Ecureuils cadets ont été soumis au test d’Irm. Sur les 18 joueurs sélectionnés, 10 ont été déclarés inéligibles (plus de 17 ans). C’est ainsi que le Bénin a été sorti de la compétition. De retour à Cotonou, les différents acteurs ont été interpellés et déposés à la prison civile de Cotonou. Et c’est au terme du procès que le juge Rodolphe Azo a prononcé hier la sentence. In fine, Romain Coovi, Rodolphe Abadji, Jacques Ernest Sagbo, Dossou Jonas Nounagnon et Jean-Louis Noumahagnan ont été aussi relaxés au bénéfice du doute. Le reste est maintenu dans les liens de la prévention pour complicité d’usage de fausses attestations.

31-10-2018, Ambroise ZINSOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Verdict Ecureuils Cadets gate : Quentin, Vicentia et Ekoué (...)
31-10-2018, Ambroise ZINSOU, Isac A. YAÏ
En vérité : La galère du football béninois
17-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel : Héroïques Bleus
11-07-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 300

Match Gambie-Bénin : Les Ecureuils en regroupement
12-11-2018, Ambroise ZINSOU
En prélude à la rencontre Gambie-Bénin comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019 du 17 (...)  

Michel Dussuyer convoque 22 Ecureuils contre la Gambie
8-11-2018, Isac A. YAÏ
En prélude à la rencontre Gambie-Bénin comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019, le (...)  

Verdict Ecureuils Cadets gate : Quentin, Vicentia et Ekoué (...)
31-10-2018, Ambroise ZINSOU, Isac A. YAÏ
Enfin, le verdict de l’affaire Ecureuils Cadets est tombé hier au tribunal de première instance de Cotonou. Il est à (...)  

Après l’exploit face à l’Algérie : De la "préparation psychologique" à (...)
23-10-2018, La rédaction
Il y a une semaine, le Bénin se découvrait des valeurs jusque-là insoupçonnées. Longtemps, les pénombres du mystique (...)