Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Faux théorème corrigé !

40 ans, c’est 40 ans. 25 ans, c’est 25 ans. Pas un jour de moins. Aucune interprétation possible. Et désormais, pour briguer des postes électifs au Bénin, plus question du règne de la logique commerciale « une année entamée est égale à une année consommée ». Conformément à l’esprit de la Constitution du 11 décembre 1990, le faux théorème de l’ère Holo est jeté à la poubelle. Première audience publique de la Cour Djogbénou et déjà, rectification capitale de la décision la plus controversée de l’histoire de la Haute juridiction.
Enfin, revirement jurisprudentiel décidé par les sept sages et dorénavant, l’âge révolu prime sur l’âge anticipé. A bien d’égards, la décision Dcc 15-156 du 16 juillet 2015 ressemblait à un forcing de la Cour Holo pour servir une cause perdue d’avance ou plutôt pour tordre le cou à un principe fondamental de la Constitution en vigueur.
Sinon, au Bénin, sans la gymnastique intellectuelle productrice de l’incongruité traduite par la décision rendue en faveur de Hermès Gbaguidi, qui ne savait pas qu’avant de prétendre briguer la magistrature suprême, il faut bien fermer ses 40 ans ? C’était tellement clair qu’il n’y avait, à la fin, que sept sages enfermés dans leur tour d’ivoire pour démontrer le contraire. Quel Diable a bien pu les piquer ? Heureusement, la roue tourne. Un jour, la sagesse prend le dessus, et tôt ou tard, justice finit toujours par être rendue au peuple. C’est aussi simple qu’un merci !
Alors, d’une manière ou d’une autre, l’équivoque 40 ans révolus est à présent levée avec la décision Dcc 18-126 du 21 Juin 2018. Aussi, le tripatouillage volontaire et suicidaire des textes de la République rectifié. Et définitivement, tant que la raison l’emportera à la Cour, personne, même pas des sages extraterrestres, ne viendra un jour nous redire qu’ici au Bénin, l’âge entamé autorise à briguer un quelconque mandat électif.
En somme, ça n’a peut-être l’air de rien mais, sur cette controverse d’âge et cette boîte de Pandore ouverte par la Cour Holo, c’est important que très tôt, le président Djogbénou et ses pairs aient remis les choses à l’endroit. Imaginons, un instant, qu’il n’y ait pas eu ce dernier revirement jurisprudentiel et qu’effectivement, prétextant de la décision sans recours de la Cour Holo, un citoyen dépose son dossier de candidature avec l’âge entamé.
En l’état, puisque l’institution habilitée à juger de la conformité à la Constitution du 11 Décembre 1990 l’y autorise, il aurait parfaitement raison. Contre la logique du peuple, il participera à la compétition et se donnerait les chances d’être élu. A tout hasard, le Bénin peut bien se retrouver avec un président de 39 ans, un député de 24 ans et ainsi de suite. C’est dire que le danger était réel. Mais, grâce au gros et solide marteau de Djogbénou pour casser en mille morceaux l’inadmissible décision Dcc 15-156 du 16 juillet 2015 de Holo, ce cas de figure n’est plus possible.
Ouf ! La puanteur du triste et fumant théorème pour forcer un âge défavorable à un candidat à la présidentielle est passée. A la Cour, le vent Djogbénou souffle fort, et pour l’instant, on respire mieux. Pourvu que ça dure !

26-06-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Energie : Prestation tendance !
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil !
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture !
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
JALOUSIE MALADIVE AU MASCULIN
8-02-2019, La rédaction
En vérité : Bonne nouvelle pour le Hadj
7-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Bénin, modèle de l’Uemoa
6-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pactole pour femme autonome !
5-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’ultimatum de la Cour
4-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fin de mandat du Cos
30-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défense anti-corruption !
29-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le quitus salvateur
29-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le bel exemple de Nago
28-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du social avec le foncier !
28-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1560

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)