Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : L’Ancb dans une dynamique constructive

15 ans déjà que le processus de décentralisation a été remis sur les rails. Les fondements juridiques de cette nouvelle expérience ont été suffisamment éprouvés. Confrontés à la pratique, ces textes de lois ont montré leurs limites. Depuis quelque temps, le besoin de leur relecture se pose avec acuité. Ils sont nombreux les maires qui rechignent et qui éprouvent des difficultés à mener à bien leur mandat compte tenu de certaines dispositions qui ne leur facilitent pas la tâche. A court de ressources et de moyens, les communes font encore face à des dysfonctionnements ou des blocages du fait de la loi. Il fallait nécessairement agir afin de remettre les textes incriminés au goût du jour, car ils datent du 15 janvier 1999. C’est donc à juste titre que, sous la houlette de Luc Atrokpo, l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) anticipe sur ce projet en initiant des démarches et des activités dont la pertinence n’est plus à démontrer.
Formée et aguerrie pour cette mission, une équipe de l’Ancb a été dépêché dans toutes les 77 communes que compte le Bénin. Leur rôle a consisté à rencontrer les différents acteurs impliqués dans la promotion du développement local afin de recueillir leurs griefs, avis, appréhensions et attentes. La synthèse de ces échanges a été portée à la connaissance de l’ensemble des maires et leurs collaborateurs à l’occasion de deux ateliers, l’un à Lokossa pour la partie Sud du pays et l’autre à Djougou pour la partie septentrionale. L’atelier national élargi aux experts, aux préfets, aux députés et aux cadres techniques des ministères a pris fin hier à Cotonou. Tous les acteurs clés se sont donc exprimés, et l’Ancb se fera le devoir de porter leurs préoccupations à travers un document de plaidoyer à l’attention du gouvernement. Lorsqu’il s’agira de réunir les experts pour l’élaboration du code général des collectivités territoriales du Bénin, les éminences grises commises à cette tâche seront appelées à s’inspirer de ce travail préalable de grande facture.
L’administration communale étant essentiellement une administration de développement, les maires souhaitent être accompagnés dans leurs actions au quotidien à travers l’amélioration du cadre législatif et institutionnel. Le transfert des ressources dans le sens de leur responsabilisation, le transfert des ressources budgétaires nationales à hauteur de 15% au profit des communes ainsi que l’indiquent les normes communautaires, l’adoption du statut de l’élu local, la promotion de l’approche genre à travers une meilleure représentativité des femmes, la révision de la procédure devant aboutir à la destitution des maires, sont, entre autres, les points saillants sur lesquels les participants à l’atelier national de relecture des textes de loi sur la décentralisation ont exprimé leurs attentes. Ce processus dynamique de consultation des acteurs à la base impulsé par l’Ancb a été rendu possible grâce au précieux apport des partenaires techniques et financiers avec pour chef de file l’Enabel, la coopération technique belge.
En prenant les devants de ce projet tant attendu par les acteurs locaux, l’Ancb se positionne en leader et renforce sa crédibilité. Depuis son élection, il y a presque deux ans, à la tête de cette faîtière des communes du Bénin, Luc Atrokpo bouscule les habitudes et imprime sa marque. Sous sa présidence, l’Ancb a obtenu de ses partenaires des formations à l’endroit des agents des collectivités locales et le renforcement de leurs capacités en matière de recouvrement de recettes. Cerise sur le gâteau, des guichets uniques seront installés dans certaines communes dans le but de promouvoir la transparence. Dans la même veine, des réseaux d’appui et de plaidoyer impliquant les parlementaires, les experts et les professionnels des médias ont vu le jour. Reçu en audience par le chef de l’Etat, le bureau de l’Ancb a pu se convaincre par lui-même de la détermination du gouvernement à œuvrer pour le rayonnement des communes. A coup sûr, Luc Atrokpo est sur la bonne voie. Pourvu qu’il maintienne le cap !

15-03-2018, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)