Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Sous la menace du terrorisme

Les Burkinabés sont sous le choc. La communauté internationale aussi. Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 août 2017, le sang a coulé dans la capitale Burkinabè. Alors qu’elles s’étaient retrouvées pour un moment de détente conviviale, les victimes, réunies sur la terrasse d’un restaurant très fréquenté, étaient loin de se douter qu’elles avaient rendez-vous avec la mort. Sans le vouloir, elles se sont trouvées au mauvais endroit au mauvais moment. 18 au total, ces personnes sont tombées sous les balles des terroristes lourdement armés dont deux ont pu être neutralisés. Ce bilan macabre aurait pu s’alourdir si les 22 autres personnes blessées avaient aussi perdu la vie. 18 mois après l’attentat du 15 janvier 2016 qui avait fait 30 morts, la consternation règne à nouveau au pays des Hommes intègres.
La Côte-d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Nigéria font également l’objet d’attaques terroristes. Le dimanche 13 mars 2016, 14 civils et 2 membres des forces armées ont perdu la vie des suites de l’agression qui a eu pour cible la ville touristique et balnéaire de Grand Bassam. Au Niger, les villes d’Arlit et d’Agadez ainsi que la prison civile de Niamey ont déjà reçu la visite des terroristes. La fréquence de ces agressions est quasiment la même au Mali où les bourgs de Nampala, Kidal et Tenenkou ont déjà fait les frais des attaques meurtrières. Au Nigéria, c’est le comble. La secte islamiste Boko Haram y dicte sa loi de manière intempestive semant l’émoi et le désarroi dans les familles. Miraculeusement, le Bénin a échappé jusque-là à ces attentats.
Les forces de défense et de sécurité béninoises donnent l’impression d’avoir pris la mesure de la situation. Critiquées pour leur inaction, elles s’investissent maintenant sur le terrain de la riposte. Tout récemment, des éléments de l’armée de terre sous les ordres de leur chef d’état-major se sont livrés à différentes opérations d’entraînement. C’est la localité de Dan sise dans la commune de Djidja qui a servi de cadre à ces exercices militaires grandeur nature. Selon nos confrères de l’Ortb, « l’opération "Dan 2017" est un exercice de l’armée de terre qui vise à entraîner et préparer le personnel de l’armée de terre béninoise aux éventuels menaces et assauts de l’ennemi. Elle permet non seulement de tester la capacité des hommes de défense mais aussi l’état du matériel militaire de bataille ».
C’est heureux que des dispositions soient prises pour parer à toute éventualité. Mais, connaissant déjà le mode opératoire des terroristes dans la sous-région, ce n’est pas évident que les mesures de prévention les dissuadent de la commission de leurs forfaits. Néanmoins, un renforcement de la sécurité dans les zones à risque pourrait limiter les dégâts. La fréquence des actes terroristes dans la sous-région appelle de la part des gouvernants des actions hardies contre le chômage et le sous-emploi. Ce sont en effet les plus jeunes qui sont sollicités par les organisations extrémistes pour perturber la quiétude du plus grand nombre. Si les politiques publiques permettent d’ouvrir les portes du marché de l’emploi aux milliers de jeunes diplômés chaque année, les organisations terroristes auront du mal à faire des recrutements à tour de bras.

16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)