Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Editorial : Un pas vers l’Arch !

Le projet Arch est presque là, et jusqu’ici, les populations brûlent d’impatience…Très attendu, l’accès des compatriotes à l’Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) est toujours au centre des préoccupations dès lors qu’il s’agit d’évoquer le volet social de la gouvernance en place. Plus complet, d’après ses concepteurs, que le mort-né Ramu, l’Arch, également porté disparu des radars, a ces derniers temps-ci, enfin donné signe de vie et de vitalité. Aux dernières nouvelles, il a posé un pas de plus vers sa mise en œuvre. Et cela donne, depuis le 30 octobre 2018, le recrutement de 1720 enquêteurs et de 430 contrôleurs aux fins de recueillir des informations auprès des ménages pré-identifiés sur leurs conditions sociales.
Formés par l’Insae qui, d’ailleurs, est chargé de la mise en œuvre de l’enquête, l’obligation est faite à celui-ci, à la fin de l’opération, de disposer d’un fichier exhaustif et fiable. De surcroît, il doit précéder l’accès des populations cibles aux services sociaux de base. Et pour l’Arch, il s’agit de quatre volets à savoir l’Assurance maladie, les Formations, les Microcrédits et l’Assurance retraite. Visiblement, toutes ces composantes du projet demandent, en amont, la prise de certaines dispositions. Et même si, elles font perdre de précieux mois, l’essentiel est qu’il avance et dès lors que le dernier pas sera posé, il s’enracine définitivement pour une société plus juste et plus solidaire.
Mais, nous n’en sommes pas encore là. Pour l’instant, il y a des enquêteurs et des contrôleurs à déployer sur le terrain et de leur travail, dépendra, en grande partie, la suite à donner au projet Arch. Alors, qu’ils soient bien formés par l’Insae, personne n’en doute. Mais, qu’ils fassent preuve de sérieux dans la collecte des données, il faudra attendre la fin du processus avant de leur décerner un satisfecit. Tout ceci, parce que l’expérience a montré que les enquêteurs et les contrôleurs font parfois preuve de laxisme dans leur travail. De même, il est arrivé que des enquêtés aient fait économie de vérité.
C’est dire donc que c’est une phase très importante. Car, la moindre erreur peut fausser les prévisions. Et donc, un recensement à la hauteur des attentes, c’est celui-là qui dissipe les inquiétudes et garantit les différentes Assurances à qui de droit. Pour un projet qui porte sur son dos toute l’ambition sociale du gouvernement, c’est un défi, et pour le relever, chaque intervenant, dans le processus de sa mise en œuvre, doit jouer sa partition.
En attendant, la maturation du projet Arch se poursuit. Lentement mais sûrement, il franchit des étapes dans l’optique que les populations bénéficient abondamment de ses bienfaits. Mais, quand l’attente se fait trop longue, en dépit des pas qui se posent, les appréhensions surgissent. Alors, vers l’Arch promise pour assurer des bienfaits aux indigents, avançons vite et bien.

6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation !
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance !
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil !
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture !
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
JALOUSIE MALADIVE AU MASCULIN
8-02-2019, La rédaction
En vérité : Bonne nouvelle pour le Hadj
7-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Bénin, modèle de l’Uemoa
6-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pactole pour femme autonome !
5-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’ultimatum de la Cour
4-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fin de mandat du Cos
30-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défense anti-corruption !
29-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le quitus salvateur
29-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le bel exemple de Nago
28-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du social avec le foncier !
28-01-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1560

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)