Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Mariage pompeux !

Nous y voilà ! Au banquet des nouveaux mariés. Tout y est, sauf de la simplicité. A vouloir se faire passer pour riches, on s’appauvrit dangereusement. Le mariage est aujourd’hui une affaire d’argent. Et, nous voilà, dépensant des sommes inconsidérées. Quitte à se ruiner.... Prêts à tout, pour en mettre pleine la vue aux gens. Ceux qui n’ont pas grand-chose vendent des terres ou s’endettent. L’essentiel étant de marquer les esprits. Pour les m’as-tu-vu, la folie est allée crescendo. C’est à qui fera les plus grosses dépenses. Ceux qui refusent de rentrer dans ce jeu, devront en prendre pour leur honte. Le mariage étant devenu une opportunité pour étaler des signes extérieurs de richesse, même s’ils ne correspondent pas au niveau économique du marié. On s’en fout, l’idéal est de paraitre, et désormais, il n’y a que ça qui compte. "Dans nos communautés où seul le riche jouit désormais d’une meilleure considération sociale, les parades insincères sont devenues un pouvoir. Alors, on saisit ces opportunités pour se prévaloir de son pouvoir d’achat et recevoir des applaudissements". Tout est bon pour dépenser un maximum d’argent. Certains organisent des fêtes qui s’étendent sur des jours. La remise de la dot, le mariage civil, la cérémonie religieuse et la réception de la famille de la nouvelle mariée qui vient visiter sa fille. C’est maintenant ou jamais, alors on y va. Des égos suscités aux niaiseries circonstancielles, le réalisme finit par déserter le forum. Et nous voilà prêts à tout. Monsieur se laissant trimballer tel un mouton de panurge. Les siens même en sont hébétés. Ce qu’en pense sa propre famille, on s’en fout. Pourvu que celle de madame en soit satisfaite.
Sauf qu’au sortir de toute cette farce, la réalité est là, bien sereine et n’attendant que le couple. L’homme qui, au départ, n’était pas partant pour des dépenses folles avant de se laisser emballer par sa future épouse d’alors finit par se réveiller d’un long sommeil. Et, bonjour les désillusions. De la cérémonie même, les dettes subsistent et empoisonnent dangereusement les tout premiers jours du couple, ceux d’après et toujours.
Et quand on sait que tout peut s’écrouler dès l’instant d’après, on peut valablement se demander à quoi bon. A quoi bon s’attirer des regards pas forcément bienveillants si tout peut partir en fumée le jour d’après. Alors, un conseil aux hommes qui, voulant faire plaisir en cette occasion spéciale, se laissent mener par le bout du nez. L’essentiel n’est nullement dans le paraître. Les femmes sont fortes à ce jeu. Il vaut mieux garder la tête froide. Car, après le mariage, il y a une vie.

29-09-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Fièvre hémorragique à virus Lassa. Au Bénin, cette épidémie qui, depuis quelques années, a la très vilaine manie de s’inviter pour troubler la quiétude (...) Lire  

En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)