Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En toute sincérité : Pas de roi sans reine, pas de reine sans roi

En amour, on se dispute, on s’entredéchire mais on reste unis. C’est ainsi que va la vie, et nul ne peut affirmer le contraire. Les conflits font partie de la vie de couple. C’est, selon certains, le petit quelque chose qui vient pimenter les relations amoureuses et tester du degré des sentiments qui existent entre les partenaires. On attend beaucoup de l’autre. Soumission, attention, tendresse, humilité, et que sais-je encore ? Se pose-t-on ne serait-ce qu’une fois la question de savoir que puis-je faire pour plaire à ma moitié vu que le couple forme une entité dont chacun constitue une partie ?
Je ne puis rester sans voix face à une situation dont j’ai été témoin.
Mon cœur est rempli d’amertume à l’instant où je décide de vous faire part d’une partie de cette relation amoureuse très belle à ses premiers jours, objet de convoitise des uns et des autres, qui du jour au lendemain, est devenue un véritable cauchemar.
Quand ils se sont rencontrés, c’était l’amour fou. Vous me direz que les débuts sont toujours comme ça. Qu’à cela ne tienne. Mais c’était beau, tellement beau qu’à les voir, le célibataire prie et demande au bon Dieu d’exaucer enfin sa prière afin qu’il rencontre l’homme ou la femme de sa vie.
Mais après quelques années de vie commune, bonjour les dégâts. Les disputes fusent de toutes parts. L’homme se plaint de ne plus reconnaitre la femme qu’il a aimée, et la femme râle à longueur de journée parce que son homme a découché, lui a refusé le lit, ne fait plus attention à elle. Qu’est- ce qui n’a pas marché ? Qu’est-ce qui empêche le couple de maintenir allumée la flamme de l’amour ? L’amour n’est-il pas assez fort pour résister aux difficultés ? Pas très loin d’eux, j’ai vu des couples qui ne peuvent pas rester séparées l’un de l’autre. Une journée est déjà trop longue pour garder rancune contre son partenaire. Les divergences se règlent le plus rapidement possible parce que chacun y met du sien. En couple, l’amour doit être le plus fort et triompher quoi qu’il arrive.
C’est un couple, et chacun a besoin de l’autre. Autant on attend de l’autre, autant lui aussi a besoin d’attention, d’amour, de tendresse, de petits soins et même de gros câlins. Si tu refuses le lit à ta femme, l’accuseras-tu d’adultère si elle se laisse aller avec un quidam ? Investis en elle si tu ne la trouves pas à la hauteur de ton admiration. Elle sera belle comme tu le veux et se donnera du plaisir à te satisfaire.
Et si de ton homme, tu es aux petits soins, il te le revaudra, à moins d’être un véritable insatiable. Pour ma part, j’opte pour la complémentarité et la complicité dans le couple.
Faudrait- il que les partenaires soient unanimes sur le principe. Qu’ils discutent de leurs attentes l’un envers l’autre, et que chacun respecte ses engagements.
Les difficultés font partie du jeu, mais quand elles surviennent, il faut garder la tête sur les épaules et œuvrer ensemble à la recherche de solution.
Pas la peine de rester fermé au dialogue, cela ne fait point avancer, pas la peine d’opter pour la séparation, les choses peuvent encore s’améliorer.
Aucun être humain n’est parfait, et le couple idéal, à ce que je sache, n’existe pas.
Ton modèle, c’est toi, concentre-toi et fais de ta relation ton petit paradis sur terre.
Je finirai avec cette maxime éternelle, la critique est aisée mais l’art est difficile.
Ne critique pas toujours l’autre mais œuvre pour que les choses s’améliorent entre vous. En couple, il n’y a pas de roi sans reine ni de reine sans roi.
Fais de moi ta reine et tu seras mon roi.
Zakiath LATOUNDJI

28-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le sport, c’est sa passion. Convaincu que par ce biais, le Bénin peut s’illustrer positivement sur la scène sous-régionale, continentale et même (...) Lire  

Editorial : Une taxe pour booster le sport (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Marcel de souza, assis entre deux (...)
20-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)