Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Attention…Le Ravip en marche !

Plus d’hésitation. Tant pis pour les canards boiteux. Depuis hier, l’opération Ravip est en marche. Pendant six mois, il sera question pour chacun et pour tous, d’aller se faire recenser. Et pour la réussite de cette opération d’envergure nationale, c’est parti pour non seulement une sensibilisation continue mais surtout pour la veille citoyenne. Sinon, après le Recensement administratif à vocation d’identification de la population, ce serait tard.
D’ailleurs, des maires ont déjà pris leurs responsabilités et ont invité leurs administrés à aller se faire enregistrer. Et jusqu’ici, l’opération se déroule normalement. À temps, dans les zones de collecte, les recenseurs et les kits ont été déployés et n’attendent que de se mettre au service des populations. A la vérité, quand on aura fini avec le Ravip, l’état civil du Bénin gagnera énormément en modernité.
Mais, en dépit des nombreux avantages du Ravip, il n’empêche qu’il traîne sur son dos, l’obstination ‘‘ outil à vocation électorale’’. Evidemment, la confiance n’exclut pas le contrôle, surtout en politique. Dès lors, l’opération de recensement lancée, c’est le moment plus que jamais d’avoir l’œil ouvert. D’abord, et comme certains d’entre eux sont convaincus que du Ravip à la liste électorale, il n’y a qu’un pas, qu’ils n’attendent donc pas d’être surpris. Prévenir et toujours prévenir. Cela revient à rester tous éveillés, pour qu’après, personne ne vienne chanter qu’il est le dindon de la farce.
Maintenant, pour ce qui est du Ravip, l’erreur à ne pas commettre, c’est de remettre à demain quand il est possible de se faire enregistrer aujourd’hui. Autrement dit, il n’y a pas lieu de craindre l’engouement des premiers jours pour finalement constater que comme soi, la grande masse a fait le mauvais choix.
En définitive, c’est risqué et inopportun de penser qu’environ 180 jours, c’est une éternité. Et pour ceux qui se laissent facilement abuser, c’est d’avaler que le Ravip est une affaire de politiciens et qu’ils n’y ont aucun intérêt. Une fois encore, avec l’outil en gestation, c’est l’assurance d’être facilement identifié à travers un numéro personnel, et de se faire gratuitement délivrer une carte biométrique. Alors, entre être recensé et ne pas être recensé, il n’y a même pas à réfléchir.
De toute façon, ceux des politiciens qui émettent bruyamment des réserves sur le Ravip prendront, à coup sûr, toutes les dispositions pour ne pas être des laissés pour compte. Maintenant, s’ils en arrivent, et c’est d’ailleurs ce qui est souhaitable, à faire des constats pertinents pour l’amélioration de l’opération, ils devraient être écoutés. Mais, si c’est juste gloser pour la forme, qu’ils passent leur chemin et laissent le Ravip pousser son cri de vie.
D’ici à là, s’il est avéré qu’il est plus fiable que la Lépi et devrait servir de liste pour aller aux prochaines élections, la suite dépendra d’un consensus de la classe politique. Mais, ce qui nous intéresse nous autres, c’est la vocation première du Ravip à savoir : une carte qui nous simplifie la vie. Et comme nous ne sommes pas faits pour des regrets, trêve de bavardages et de polémiques inutiles, c’est l’heure de passer à l’action !

2-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)