Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés !

Cotonou, ville lumière avant la fin de l’année ! Ce n’est pas une utopie. C’est un projet décidé au dernier conseil des ministres et aussitôt approuvé, à l’unanimité, par le conseil municipal. Avant-hier donc, c’est par 41 voix pour, zéro contre et une abstention que Cotonou s’est mis au même diapason que l’Exécutif pour éclairer la capitale économique du Bénin.
Ainsi, pour plus de 1,347 milliards, ce projet financé sur le budget de la municipalité aidera à entièrement réhabiliter le réseau d’éclairage public. Et, avec l’adhésion totale du Conseil communal à la vision du gouvernement, c’est l’attractivité et la sécurité de Cotonou, en cette période de fête de fin d’année, qui est au centre des préoccupations.
Seulement, pour un projet porté par le gouvernement et impliquant les ministères du cadre de vie, de l’énergie, des finances et la Sbee, la promptitude du conseil municipal, à donner son accord, ne laisse pas indifférent.
Autres temps, autres mœurs. Dans un autre monde, en dépit des assurances des cadres de la Direction des services techniques de la mairie et du Directeur commercial de la Sbee, il n’est pas évident que le gouvernement et Cotonou en arrivent à un accord en un temps record. Mais, Léhady Soglo est hors-circuit à l’hôtel de ville. Visiblement, en son absence, les lignes bougent. Même, qu’elles ont tellement bougé, que c’est désormais l’unanimité au sein du Conseil municipal.
Sinon, quand vous entendez, Cotonou remercier l’Exécutif et qualifier l’initiative de louable, il n’y a plus besoin de chercher avant de comprendre pourquoi, impérativement, la page Léhady devrait être tournée.
Maintenant, il est donné aux Cotonois de lire et de gober celle de la coopération et, à la limite, d’une concentration qui ne dit pas son nom. Car, avec ce projet piloté par le gouvernement qui avait déjà un plan d’éclairage mais financé par la mairie, l’amalgame est vite faite. Mais, si tant est que les différentes parties interviennent dans les limites fixées par la loi sur la décentralisation, alors vivement la réhabilitation de l’éclairage public de Cotonou. Et donc forcément, tant mieux que le règne de Léhady Soglo à l’hôtel de ville soit écourté !
De toute façon, à la Rupture, le conseil municipal s’est bien acclimaté. Je parie qu’avant l’éviction du prédécesseur d’Isidore Gnonlonfoun, ça devrait être un vrai tiraillement autour de la conception et de la faisabilité du projet. En somme, à Cotonou, il y a un ‘‘avant’’ et un ‘‘après’’ Léhady Soglo. Avant, c’était la guéguerre autour des prérogatives. Aujourd’hui, c’est peut-être la paix mais, qui sait si, ce n’est non plus, une annexion de l’Exécutif à la base qui ne dit pas son nom ? Tout de même, retenons d’abord qu’à Cotonou, les lignes bougent et emmènent avec elles, assez de lumière pour éclairer, s’il le faut, nos cerveaux !

16-11-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation !
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance !
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil !
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture !
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
JALOUSIE MALADIVE AU MASCULIN
8-02-2019, La rédaction
En vérité : Bonne nouvelle pour le Hadj
7-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Bénin, modèle de l’Uemoa
6-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pactole pour femme autonome !
5-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’ultimatum de la Cour
4-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fin de mandat du Cos
30-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Défense anti-corruption !
29-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le quitus salvateur
29-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le bel exemple de Nago
28-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du social avec le foncier !
28-01-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1560

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)