Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : La Pendajri a sa Brigade spéciale !

Rude temps pour les braconniers. Dès les tout prochains jours, la Rupture, ils y goûteront. Avec une Brigade spéciale pour le Parc national de la Pendajri décrétée par le gouvernement, s’ils ne veulent pas se retrouver derrière les barreaux, ils feraient mieux, avant qu’il ne soit trop tard, de se trouver une autre activité. Capitale réforme pour la mise en place du tourisme durable au Bénin, la Brigade spéciale s’annonce, tout simplement, dans la chasse aux braconniers, avec une artillerie lourde et révolutionnaire.
Au Bénin, un Parc sécurisé dans son entièreté, avec des forestiers et rangers formés, bien équipés et disposant de véhicules résistants et d’avions ultra-légers pour soutenir les opérations anti-braconnage, je crois qu’en matière de protection de la faune et des espèces, on ne peut pas en demander plus. En outre, à l’aide d’un centre d’opération et de contrôle centralisé, 7 jours sur 7 et 24h sur 24, la communication en temps réel entre les surveillants sur le terrain et l’équipe en charge est assurée. Et, ce n’est pas tout pour la nouvelle Brigade spéciale.
Déjà, un centre de formation à l’intérieur du parc où des experts de la lutte contre le braconnage et des techniques militaires encadreront 100 rangers est en cours de construction. Aussi, et c’est primordial, les communautés locales à recruter pour encourager une attitude positive de la population vis-à-vis de la protection de la faune, auront leur partition à jouer.
Du moins, pour une industrie du tourisme durable au Bénin, il fallait se donner les moyens de sa politique. L’ambition nettement affichée grâce au partenariat avec l’Ong African Park, les étapes devraient s’enchaîner. En premier, la richesse du Parc. En second, sa réhabilitation. Enfin, sa sécurité et sa gestion pour attirer le maximum de touristes. A présent, à l’heure des constats, des attentes et des appréhensions, nous y voilà.
Déjà, une chose est presque certaine : la Pendajri aura sa Brigade spéciale. Elle s’active à inscrire son nom au rang des sites touristiques les plus visités du monde. Et pour ça, a jeté son dévolu sur une Ong à la renommée internationale. Mais déjà, l’objectif tracé, qu’il faut gérer les humeurs des uns et des autres. Et, ne comptons pas sur le capitaine Patrice Trékpo, syndicaliste forestier de son état, pour applaudir les réformes relatives à la sécurisation et à la gestion de la Pendajri. C’est même désormais, depuis sa dernière sortie médiatique, un secret de polichinelle. Le Sg Syna-Efc est contre l’affermage du Parc Pendjari. Soit.
Mais, actuellement, ce qui nous importe, c’est qu’à la fin, qu’il ait tort. Que ses illusions, il les perde avec la renaissance d’un Parc et des bénéfices à l’infini pour la nation. Sinon, échec et mat ! Et ça, au nom d’une Rupture éclairée, il faut l’éviter !

14-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)