Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En vérité : Un choix sanitaire à raison !

Pour une vision spécifique en faveur du secteur sanitaire, c’en est une. Et quand sur la balance, elle emporte l’adhésion de la majorité des populations, il ne reste plus qu’à l’applaudir. Mais surtout, croiser les doigts pour que la parole présidentielle ait le don de réaliser l’utile réforme pour qu’enfin, le trésor public dise adieu au paiement des factures salées d’évacuations sanitaires. S’il était même possible d’opérer, en quelques mois, le miracle, M. le président, vous n’aurez rien à envier à Zorro, le gentil justicier.
Tenez ! Chaque année, des dizaines de milliards sont débloqués au profit des privilégiés de la République pour aller se faire soigner à l’étranger. Généralement, les premières destinations, c’est la France et les Etats-Unis. Ensuite, c’est l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie dont les hôpitaux disposent de meilleurs plateaux techniques.
Evidemment, les soins de qualité ont un prix. S’ils sont aux frais de la princesse, plus on savoure. D’ailleurs, il faut vraiment être fou, quand la possibilité existe, pour décliner les services des meilleurs spécialistes du monde pour recouvrer sa santé. Par exemple, pour une simple cataracte, le président Boni Yayi s’est dirigé dare-dare vers l’Afrique du Sud. Manque d’hôpitaux de référence au Bénin, de médecins compétents ou juste par précaution ? Ça, à part lui-même, personne ne saurait le dire.
Mais, ce qu’on sait, c’est que ceux qui ne sont pas des cadres, des autorités politico-administratives et proches du pouvoir n’ont pas d’autre choix que, selon que leur bourse le leur permet, de se contenter de l’existant en matière de plateau technique au Bénin ou d’aller chercher leur bien-être sous d’autres cieux.
Bref, tous les Béninois ne sont pas logés à la même enseigne. Dès que la santé des privilégiés est défectueuse, il y a très souvent des prises en charge et en cas de complications, des évacuations sanitaires. Les autres ou si vous voulez, la grande masse, la providence s’en charge. Malheureusement, évacuation sanitaire n’est pas toujours synonyme de guérison. De l’Afrique du Sud, les anciens députés Eric N’Dah et Zacharie Yolou sont revenus les pieds devant.
Alors, pourquoi continuer à engloutir l’argent du contribuable pour d’hypothétiques guérisons ? Au mieux, il faut investir dans la construction d’un hôpital de référence, et s’il le faut, rapatrier de la France, les nombreuses compétences béninoises en médecine. J’exagère peut-être. Mais, je ne doute pas que l’Union islamique qui a eu le privilège d’entendre en direct des vérités choquantes sur les évacuations sanitaires désavoue une discrimination qui n’a fait que trop durer.
Au contraire, elle ne fera que bénir la nouvelle vision du chantre du Nouveau départ et prier qu’il plaise à Dieu et à la Rupture que très prochainement, tous les Béninois se soignent chez eux et près des leurs. Sauver mille vies, c’est mieux que d’en sauver une dizaine. Certes, comparaison n’est pas raison mais, devant Allah nous sommes égaux. Et si de deux maux, il faut choisir le moindre, entre l’interdiction des évacuations sanitaires et des économies à l’Etat pour très bientôt un hôpital de référence, à moins que je me trompe, le choix est vite fait.

28-02-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)