Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


tribune verte : Des verts ou des abonnés absents !

Inconnus du public, peu représentatifs et moins pesants dans le débat national. Les partis et mouvements se réclamant de l’écurie des écolos sont aussi touchés par la léthargie qui caractérise la classe politique béninoise. Sauf qu’ici, les Verts ne foisonnent pas, puisque n’y a aucun enjeu. En effet, c’est un secret de polichinelle que sous nos cieux, les Verts n’influencent pas véritablement l’opinion nationale.
Dans les grandes démocraties, il est vrai, les Verts sont en perte de vitesse. Néanmoins, ailleurs, ils ont le mérite d’exister, de réagir, de saisir toutes les occasions possibles pour donner une place à l’Environnement dans l’actualité et les politiques de développement. Cependant, sous nos cieux, ils sont presque inexistants. Il faudra bien plus qu’une loupe pour identifier un député Ecolo parmi les 83 représentants du peuple à l’Assemblée nationale. Et dans l’opinion nationale, chaque sortie de ces prétendants défenseurs de la cause de l’environnement étonne toujours. Existe-t-il des Verts au Bénin ?
Bien sûr. Il y en a qui, malgré tout, se battent pour marquer, au passage, leur existence. Lors de la Présidentielle de 2016, les Verts sous l’égide de Toussaint Hinvi se sont alignés derrière le candidat Patrice Talon. Seulement qu’on ne saura presque jamais si ce ralliement a pu contribuer à la victoire de la coalition de la rupture. De même, l’on est en droit de se poser des questions sur le fondement du ralliement, il y a quelques jours, du Mouvement des écologistes du Bénin (Meb-Les verts) à l’Union fait la nation. Suivant quels idéologie et accord de principe en faveur de l’écologie politique a-t-on pu en arriver à cet alliage ?
Certes, pour l’heure, il n’y a pas d’objectif électoral. On ne peut alors s’étonner du mutisme qui règne en lieu et place d’un militantisme, après la présidentielle, chez les Ecolos tout comme chez les supposés démocrates, socialistes, etc. Et ce n’est pas que tout va bien. Le Nouveau départ a besoin d’une veille citoyenne verte pour révéler le Bénin.
La réalité est là. L’écologie politique ne figure pas au rang des priorités au Bénin, comme dans de nombreux pays africains. Combien sont-ils ces formations politiques à se préoccuper des questions liées à l’environnement dans un contexte où le monde fait route vers le développement durable ? Il est impérieux que les partis et mouvements politiques inscrits dans le rang des Verts, s’organisent autrement pour faire de l’écologie politique une alternative judicieuse pour un développement durable. Ainsi, le monde écologiquement converti se portera, sans doute, mieux.

24-08-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le pressant appel de l’Eglise
31-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’eau qui sauve les Collines !
31-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Fmi-Bénin, logique intacte !
30-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le couple bénino-nigérian
25-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Enfin, que ça démarre !
25-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Formalités express au Pcj !
24-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag !
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop ?
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle !
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)