11ème dossier de la 3ème session criminelle de la CRIET : Un homme condamné à 5 ans de réclusion criminelle

Karim O. ANONRIN 1er avril 2020

La 3ème session criminelle de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ouverte le 16 mars 2020 a pris fin ce 31 mars 2020. Mais avant de clôturer la session, la CRIET a tenu son audience sur le 11ème dossier des 12 inscrits au rôle de ladite cour. Plus précisément, il s’agit d’un dossier qui oppose le sieur Hadil Sané et lequel il est accusé de détournement de deniers publics. A la fin du procès, l’accusé a été condamné à 5 ans de réclusion criminelle.
Il faut rappeler que pour cette session criminelle, ce sont 29 accusés qui sont en train d’être jugés par la CRIET. Ils proviennent des sociétés d’État et autres structures sous tutelle de l’administration publique telles que l’ex-Direction générale du trésor et de la comptabilité, l’Hôpital de la mère et de l’enfant de Cotonou, l’ex-Office des postes et télécommunication, le Fonds national de la microfinance (Fnm), la Sbee, les Forces armées du Bénin (FAB), le Centre national hospitalier et universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) et le ministère des affaires étrangères et de la coopération.
Par ailleurs, il est à noter que certains dossiers inscrits au rôle de la même session ont été reportés sine die. Il s’agit par exemple du sixième dossier opposant le sieur Zakary Mohamed à l’Etat béninois pour détournement de deniers publics. On peut aussi citer l’affaire de détournement de deniers publics dans laquelle est cité l’ancien Directeur général de l’ex police nationale et le Commissaire Benoît Toupé, ancien régisseur et comptable de l’administration de la police.





Dans la même rubrique