Christelle HODONOUGBO, UP : « A l’Union Progressiste, le rêve est d’avoir des élus à la base »

Arnaud DOUMANHOUN 1er avril 2020

L’Union Progressiste vient de recevoir son récépissé définitif. Serait-ce un pari gagné ou le début d’un nouveau combat ?
C’est plus le début d’un nouveau combat. Mais avant je voudrais déjà remercier et féliciter la CENA au nom de l’Union Progressiste pour le travail qui a été effectué ces dernières semaines. Je voudrais par la même occasion féliciter l’ensemble des cinq partis politiques qui viennent de recevoir les récépissés définitifs pour participer aux élections. J’ai aussi une pensée à l’égard des trois (3) autres partis qui étaient avec nous au départ de cette compétition qui n’ont pas pu avoir leur récépissé définitif. C’est malgré tout une bonne expérience pour ces partis politiques et nous pouvons espérer que cela ne mousse pas leur engagement politique afin nous puissions continuer à travailler ensemble pour la réforme du système partisan et pour notre nation à nous tous. En ce qui concerne l’UP, je pense que c’est un premier pari gagné, celui de la qualité, de la détermination, du beau, d’intelligence. La suite vous le savez, c’est d’aller à notre siège et de remettre le récépissé au bureau politique du parti afin qu’il puisse donner les directives relatives à la préparation de la campagne, à l’élection proprement dite. A l’Union Progressiste, le rêve est d’avoir des élus à la base qui portent le parti. Donc c’est à cela que nous allons nous atteler à partir de l’instant où nous avons ce récépissé qui nous engage dans les élections communales.

Craignez-vous un report des élections en raison du COVID-19 ?
Le report des élections ne serait pas synonyme de l’annulation des élections. Que les élections soient reportées ou non, elles auront lieu et c’est cela qui sera important pour chaque parti politique que ce soit pour l’UP ou pour les autres partis politiques par ricochet pour la nation toute entière. Nous sommes convaincus à l’Union progressiste que le Chef de l’Etat va prendre les bonnes décisions, celles de la République, pas pour un béninois, ni pour un parti politique mais pour le Bénin tout entier. Lutter contre le COVID-19 oui, travailler pour la continuité de notre République ça aussi c’est important, donc le Chef de l’Etat saura prendre les décisions qui conviennent.





Dans la même rubrique