Christian LOKOSSOU, Sga-Fesecja/Csa-Bénin, suite à l’installation du Conseil national de l’éducation (Cne)

Isac A. YAÏ 25 janvier 2020

« Nous attendons du nouveau CNE qu’il se penche sur le programme d’études qui tient compte de nos réalités »

« Vu que c’est une institution rénovée, avec de nouvelles et grandes attributions, nous attendons d’elle un changement qualitatif dans les maux qui minent le système éducatif dans notre pays. Nous attendons du nouveau CNE qu’il se penche sur les problèmes de l’éducation sur tous les aspects, notamment le programme d’études devant tenir compte de nos réalités et pouvant conduire au développement, la situation des enseignants avec un statut particulier conséquent et sérieux, le règlement de l’Éternel problème de l’évolution et d’avancement dans la carrière avec la parution des actes et de leur jouissance, la non politisation du système ,...etc. Notre plus grande attente est que cette institution ait vraiment les coudées franches dans sa tâche et que ses résolutions soient vraiment prises en compte »





Dans la même rubrique