Coronavirus : au Ghana, levée du confinement à Accra et Kumasi

La rédaction 21 avril 2020

Changement de stratégie au Ghana dans la lutte contre le coronavirus. Le président a décidé de lever totalement le confinement à Accra et Kumasi alors que le pays recense 1 042 cas et neuf morts.

Pour l’instant, la levée du confinement concerne les deux plus grandes villes du pays : Accra, la capitale, et la ville de Kumasi. Tous les commerces ont rouvert et les habitants ont repris leur activité professionnelle. « Le fait que nous ayons levé le confinement ne veut pas dire que nous avons baissé la garde », a prévenu le chef de l’État.

Les rassemblements publics sont interdits, les écoles restent fermées, ainsi que les frontières du pays. Le président demande à la population de porter des masques et d’appliquer les règles de distanciation sociale. Le gouvernement insiste sur le fait qu’il est en mesure de contrôler la pandémie. Depuis le mois dernier, tous ceux arrivant de l’étranger ont été mis en quarantaine. Et plus de 68 000 tests de dépistage ont été réalisés, pour isoler les malades.

L’opposition monte au créneau
Cette annonce suscite cependant des critiques. Les mesures prises par le gouvernement sont largement insuffisantes, estiment certains médecins et cela risque de mettre à plat tous les efforts du corps médical. Pour l’opposition politique, « la décision du président à ce moment crucial de l’épidémie est un pari politique imprudent. »

Ce lundi, le marché central du Kumasi a été fermé quelques heures seulement après sa réouverture. Selon les autorités les gestes barrières n’étaient pas respectés.
Source : RFI





Dans la même rubrique