Coronavirus : le nombre de cas grimpe en Italie, malgré le confinement sévère

Isac A. YAÏ 19 mars 2020

En Italie, le confinement de la population, rendu encore plus drastique depuis le 10 mars, n’a pas encore fait sentir ses effets.

Dimanche 15 mars, 368 nouveaux décès et 2 853 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés. Ce qui fait grimper le nombre des cas à 24 747 et celui des morts à 1 800. La Lombardie, qui compte à elle seule 1 218 décès et 13 272 cas, reste de loin la région la plus touchée.
Les hôpitaux sont au bord du point de non-retour. Des mesures pour renforcer le système de santé seront mises en place dès ce lundi 16 mars.
Le gouvernement italien va faire appel aux médecins militaires et plus seulement à ceux qui sont à la retraite et aux étudiants en fin de cycle de spécialisation. Il a annoncé que les importations, en provenance de différents pays, d’appareils respiratoires et d’équipements de protection pour le personnel soignant sont débloquées.

De nouveaux hôpitaux de campagne
Il demande aux provinces autonomes de Trente et de Bolzano d’augmenter de 50 % le nombre de lits dans les unités de thérapie intensive et de 100 % ceux dans les unités de pneumologie et d’infectiologie. Toutes les cliniques privées du Nord devront mettre à disposition des hôpitaux publics du matériel et du personnel médical.
Par ailleurs, la Protection civile pourra réquisitionner des hôtels et d’autres structures d’hébergement pour les malades qui n’ont pas, ou plus, besoin d’être hospitalisés mais doivent rester isolés de leur famille.
Enfin, de nouveaux hôpitaux de campagne seront installés dans le Nord et dans les régions du Centre-Sud.
Source : Rfi





Dans la même rubrique