Covid-19 : Les présidents de la Cedeao demandent l'annulation de la dette africaine

Isac A. YAÏ 23 avril 2020

Les présidents des pays de l’espace CEDEAO se sont réunis par visioconférence afin de retenir la stratégie commune à adopter pour faire face au Coronavirus. A l’issue de ces échanges à distance, il a été décidé de façon unanime de demander l’annulation des dettes des pays africains.

Lire ci-dessous la délcaration du président Burkinabé Roch M.C. Kabore
Avec mes pairs de la CEDEAO, nous avons tenu aujourd’hui une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement en visioconférence, sur la réponse communautaire à apporter face à la pandémie du #Covid-19. Nous avons décidé d’appeler d’une seule voix à l’annulation pure et simple de la dette africaine, comme l’une des réponses à cette crise multidimensionnelle.
Je félicite mon ami et frère le président Muhammadu Buhari du Nigéria que nous avons désigné comme champion de notre communauté pour la lutte contre le Covid-19. Mes félicitations aussi au président Mahamadou Issoufou président en exercice, pour cette initiative de visioconférence, dont la qualité de la communication nous a permis d’échanger en toute convivialité.
Unis et solidaires, nous triompherons !
Roch M.C. Kabore





Dans la même rubrique