Drames répétés sur l’axe navigable Porto-Novo/Lagos : Le gouvernement s’explique bientôt devant le Parlement

Karim O. ANONRIN 21 février 2022

Des Béninois meurent dans des chavirements de barques entre Porto-Novo et Lagos. Pour la plupart des commerçants, ces Béninois vont s’approvisionner en marchandises sur marchés au Nigéria pour venir inonder les marchés béninois mais plusieurs d’entre eux passent de vie à trépas sur le chemin faute de mesures sécuritaires et surtout à cause des surcharges des barques motorisées. De décembre 2021 à février 2022, on dénombre trois cas de naufrage. Même si les drames ne sont pas survenus dans des eaux béninoises, la situation préoccupe bon nombre de Béninois dont un député à l’Assemblée nationale, membre du groupe parlementaire Union Progressiste. Celui-ci entend d’ailleurs déposer dans quelques jours une question orale avec débat au gouvernement conformément aux dispositions de l’article 106 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Pour lui, il est temps que de tels drames cessent et seul le gouvernement pourrait y mettre fin en coopération avec les autorités nigérianes.





Dans la même rubrique