Echanges entre la Cena et les formations politiques : plusieurs partis en position illégale

Isac A. YAÏ 21 mars 2020

La Commission électoral nationale autonome a échangé cet après-midi avec les partis en lice pour les municipales et communales de 17 mai 2020. Après étude des dossiers, la Cena a donc fait comprendre aux responsables des partis que des doublons se retrouvent sur des listes, c’est-à-dire que le nom de certains candidats se retrouvent sur plusieurs listes à la fois. Selon l’article 41 du code les partis concernés ont 72 heures ouvrables pour remplacer le nom de ces candidats afin d’être en règle. Quant aux candidats concernés, ils seront poursuivis par le procureur de la République.
Il ressort aussi des échanges entre la Cena et les partis que plusieurs formations politiques ont positionné des mineurs sur leurs listes. Ces partis répondront se conformeront au code électoral afin de se rassurer de leur participation aux élections municipales et communales.





Dans la même rubrique