Évasion du prisonnier Georges Bada : L’un des policiers mis en cause fait une dénonciation

Karim O. ANONRIN 29 avril 2022

L’évasion de l’ancien Maire de la Commune d’Abomy-Calavi, Georges Bada, aurait-elle été facilitée par la défaillance du système sécuritaire le surveillant au Centre hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga où il bénéficiait des soins de santé ? C’est la question qu’il y a lieu de poser eu égard aux déballages de l’un des policiers mis en cause par la justice pour négligence dans la surveillance du détenu. En effet, à la barre hier 28 avril 2022 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, le policier en question a laissé entendre que c’est à 06 heures du matin le jour de l’évasion qu’il a toqué la porte de la chambre d’hospitalisation où se trouvait Georges Bada et que contrairement aux habitudes, personne n’avait répondu. Toujours selon lui, seul un transistor émettait un son dans la chambre. Aussi, a t-il laissé entendre que les policiers ne détiennent pas la clé de la porte de la salle d’hospitalisation en question. Par ailleurs, selon sa déposition à la barre, le prisonnier Georges Bada n’était pas menotté à son lit d’hôpital parce que son état de santé ne le permettrait pas. Le clou de sa déposition à été là où il a dit à la Cour que c’est un seul policier qui surveille trois détenus et que s’il y en avait plus, Georges Bada n’aurait peut-être pas pu s’échapper.





Dans la même rubrique