Natitingou : des revendeurs de ciment mécontent du gouvernement

25 mars 2022

Les mesures prises par le gouvernement en fixant le prix de certains produits de première nécessité provoquent des grincements de dent. Les revendeurs de ciment et propriétaires de dépôt de Natingou contestent les 85 000 f, prix de la tonne fixé en conseil des ministres dans le département de l’Atacora. A les croire, depuis l’usine, la tonne de ciment est vendue à 70 mille FCFA et 75 mille FCFA chez les agréés. A ce montant, s’ajoute les frais de transport qui peuvent peuvent coûter jusqu’à 24 mille francs FCFA. Pour eux, le gouvernement devrait tenir compte de tous ces paramètres avant de fixer les prix par département. Ils ont donc fermé leurs dépôts pour contester ce prix. En riposte, le gouvernement, à travers la direction département de l’industrie et du commerce à mis sous scellée tous les dépôts fermés qui protestent contre la décision du gouvernement.





Dans la même rubrique