Spécimen du bulletin unique aux communales 2020 : Les partis positionnés avec des innovations

Arnaud DOUMANHOUN 16 avril 2020

Le chrono tourne. La Cena exécute son calendrier pour la tenue à bonne date des élections communales du 17 mai prochain. Hier, les partis politiques en lice ont été conviés aux fins de choisir leur positionnement sur le bulletin unique. La séance présidée par la Vice-présidente de l’institution, Geneviève Bocco Nadjo s’est déroulée au vu et au su de tous, pour garantir la transparence. Mais l’approche a été particulière. En lieu et place des chiffres, les partis ont procédé à des choix de thématiques, les renvoyant aux valeurs y afférentes.
Pour la délégation du Bloc républicain (Br) conduite par l’honorable Robert Gbian, ce sera la ‘’Liberté’’. La ‘’Paix’’ pour les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), représenté par le secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè. Le Parti du renouveau démocratique (Prd) s’en va avec la ‘’Fraternité’’ et l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) tient la ‘’Tolérance’’. Pour le compte de l’Union progressiste (Up), Christelle Houndonoungbo fait le choix de ‘’L’égalité’’. « Cette innovation de la Cena a été saluée par les représentants de partis politiques qui deviennent chacun en ce qui les concerne, les ambassadeurs de ces valeurs. Nous avons fait le tirage au sort et c’est la valeur que nous véhiculons à l’UDBN qu’on a vraiment sélectionnée : c’est la tolérance. En tant que mère de famille devant un parti politique, il faut tolérer certaines choses, il faut amener tout le monde autour d’une table et œuvrer à la paix », a déclaré la présidente de l’Udbn, Claudine Afiavi Prudencio. Le langage est le même au niveau de la représentante de l’Up, Christelle Houndonougbo : « nous pensons honnêtement que nous sommes dans notre vraie positon, surtout la position de l’égalité ».
Ainsi, une nouvelle étape vient d’être franchie dans le processus électoral. Le spécimen du bulletin unique sera présenté dans quelques jours aux formations politiques qui sont d’ores et déjà préoccupées par la campagne exceptionnelle qu’impose la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.





Dans la même rubrique