Techniques de fouille des navires : L’ISMI forme 15 auditeurs à Cotonou du 14 au 18 février

11 février 2022

A l’heure où 90 % des échanges passent par la voie maritime, le golfe de Guinée et plus largement les côtes centre et ouest africaines constituent des carrefours intercontinentaux parmi les plus fréquentés du monde. Cela se traduit entre autres par une concentration croissante de navires de tous types. De façon logique, ce vecteur est également utilisé par des organisations criminelles pour mettre en place toutes sortes d’activités illicites : trafic d’armes ou de stupéfiants, actes de piraterie, pêche INN, pollution, etc.
Pour appréhender ces menaces, il est indispensable de disposer de personnels qualifiés pour contrôler avec efficacité les navires tant au sein de l’environnement portuaire que lorsqu’ils évoluent en mer ou sont au mouillage. En effet, contrôler les navires au large revêt une importance stratégique car cela permet d’anticiper sur les fraudes commises à terre ou dans les ports et de déjouer les intentions des trafiquants.
Dans ce contexte, l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Abidjan) propose une formation à destination des équipes des services garde-côtes des pays africains qui disposent de moyens de projection en mer. Cette année, l’ISMI organise cette formation à Cotonou au Bénin, port emblématique de la sous-région. L’accent sera mis sur l’alternance des phases théoriques et pratiques avec des séquences à bord de navires pour l’ensemble des stagiaires.
Quinze auditeurs – douaniers, policiers, officiers des affaires maritimes, officiers et officiers-mariniers de la marine nationale – provenant de 11 pays sont présents. Signe de l’ouverture de l’ISMI à l’ensemble du continent africain, les Comores ainsi que la république de Djibouti seront représentés.
Cette formation qui se déroule du 14 au 18 février 2022 est organisée par la coopération française via la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD) et avec le soutien pédagogique de la douane française (Direction Nationale Garde-Côtes des Douanes et Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières). La clôture du stage se déroulera dans la salle de conférence de l’hôtel Novotel à Cotonou.

Contacts :
-  Yann REGALLET, ISMI Administrative and Financial Officer, Deputy Regional AEM Coordinator for the Gulf of Guinea (coop.ismi.daf@gmail.com)
-  Chantal Koffi, ARSTM and ISMI Communication Officer (cocha333@gmail.com)
-  Annexa Govi, Coordinator (elit.annexa@gmail.com)





Dans la même rubrique