Garba Yaya, Fcbe : « Tout le monde est prêt pour que les Fcbe raflent le maximum de sièges ».

Arnaud DOUMANHOUN 1er avril 2020

C’est d’abord un sentiment de satisfaction et de grand soulagement dans la mesure où la course a été longue. Et l’épreuve a été très dure. Comme vous l’avez constaté, tous ceux qui étaient au départ ne sont pas à l’arrivée. Aujourd’hui, nous sommes fiers de dire que les Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), premier grand parti de l’opposition, sont les seuls dans la course. Les autres sont des partis frères ou amis qui sont de la rupture. C’est les Fcbe, seul parti de l’opposition, qui vont aux communales et municipales de mai 2020.
Pour la deuxième partie, nous sommes prêts. Etant donné que nos militants craignaient pour la délivrance de ce récépissé définitif, tout le monde est joyeux que ce récépissé nous soit délivré. Tout le monde est prêt pour que, au soir du 17 Mai, les Fcbe raflent le maximum de sièges.
Je dois dire que les Fcbe n’ont pas connu de démission. Les gens parlent d’une centaine de démissions. Mais je vais vous dire qu’il n’y a que 5 personnes qui ont déposé leur démission et 3 sont candidats. Ils ne sont pas contents de leur position et ils sont partis. Si tout le monde devrait être tête de liste, qui va occuper le reste des places ? Comment allons-nous combler les 3630 postes ? le parti, ce n’est l’individu, c’est plutôt l’intérêt général. Quelle que soit la position, vous devez rester et faire le combat. Tous ceux qui ont pris cette décision n’ont pas fait un bon choix. Vous devez savoir que nous avons des gens capables de faire le travail, mais qui n’ont pas levé le doigt. Ils vont faire le travail pour les autres. Pourquoi ne peuvent-il pas attendre. Si tout le monde doit partir parce que sa position n’était bonne, qui va travailler pour le parti. Il faut cesser de penser pour ses intérêts personnels. Il faut regarder le parti. Je dis qu’il n’est pas encore tard. Nous sommes toujours ouverts à eux. Il n’y a plus d’opposition à part nous. S’ils sont fiers d’être des résistants, qu’ils se retournent, car nous sommes le seul parti d’opposition en lice.





Dans la même rubrique