Université d’Abomey-Calavi : Le recteur Félicien Avlessi lance la rentrée académique 2022-2023

31 octobre 2022

Au lendemain de la présentation du bilan de la première année de leur mandature à la communauté universitaire, l’équipe rectorale a procédé au lancement officiel de la rentrée solennelle de l’année académique 2022-2023.

Une nouvelle rentrée académique à l’Université d’Abomey-Calavi. Le recteur Félicien Avlessi, professeur titulaire (CAMES) a donné le top de l’année académique 2022-2023 de l’Uac en présence de toute la communauté universitaire à l’amphithéâtre Idriss Deby Itno. Une nouvelle année universitaire qui démarre 24 heures après le bilan élogieux de l’an un de l’équipe rectorale de l’Uac. « Je puis vous assurer que l’équipe rectorale de l’Uac a pris ses marques pour poser des pas plus rassurés désormais », a laissé entendre Félicien Avlessi. Comme un bon père, la première autorité n’est pas restée silencieuse sur les attentes des acteurs universitaires, notamment ceux qui sont passés avant lui. Une posture qu’a d’ailleurs saluée Félicien Avlessi, avant de confier qu’aucun des membres de l’équipe rectorale n’est en déclin à l’autosatisfaction béate. Bien au contraire, ils sont conscients des nombreux défis à relever.

La feuille de route de l’année 2022-2023
A en croire le recteur de l’Uac, l’année académique 2022-2023 donnera l’occasion, à l’équipe rectorale, en parfaite intelligence avec les acteurs concernés, de disposer d’une carte d’offres de formation unifiée et dépouillée des doublons, de renforcer la sécurisation des campus, de redynamiser le renforcement de capacités pédagogiques du personnel administratif, technique et de service et de valoriser à travers une promotion respectueuse des profils à l’issue d’un audit organisationnel, de mettre en œuvre les résultats de l’étude en cours d’achèvement sur la connectivité des campus de l’Uac, d’engager l’équipement du nouveau bâtiment du rectorat dont la construction est presque achevée. A ces actions, s’ajoute la commande de deux études importantes. La première concerne le bitumage de la rue Edouard Adjanohoun et la seconde, la construction d’un bloc de recherche intégrée abritant les laboratoires des différentes disciplines ou spécialités. Pour relever ces défis, Félicien Avlessi et son équipe comptent aussi bien sur la communauté universitaire que sur l’appui crucial du gouvernement par le biais du ministère de tutelle. Toutefois, il n’a pas manqué de remercier le gouvernement du Président Patrice Talon pour ce qui est fait déjà en faveur de l’image et de la notoriété de la plus grande université du Bénin.
Ainsi, « pour accomplir la vision d’une université de référence internationale en matière de formation, de recherche et d’expertise adaptés aux besoins de développement durable du Bénin et des nations, le rectorat de l’Uac, le personnel enseignant et administratif ainsi que tous les apprenants sont déterminés à travailler dans la discipline et l’intégrité », a rassuré Félicien Avlessi, du haut de la tribune de l’amphithéâtre Idriss Deby, à toute la nation béninoise. C’est sur cet engagement, que la première autorité de l’Uac a déclaré lancée, l’année académique 2022-2023 à l’université d’Abomey-Calavi.
A noter que la conférence inaugurale de cette rentrée académique solennelle a porté sur le thème : « Le Fâ, la gnose Ajè et la mécanique quantique : cultures africaines, cultures scientifiques ». Elle a été présentée par Mahugnon Kakpo, Professeur titulaire des littératures africaines. De plus 19 enseignants admis à la retraite depuis le 1er Octobre 2022 ont reçu, chacun en ce qui le concerne, une attestation de reconnaissance pour les bons et loyaux services rendus à la nation. Par ailleurs, une présentation sur les violences basées sur le genre a été également faite par Dr Alphonse Affo, pour attirer l’attention de tous sur la nécessité de décourager ce fléau qui continue de faire des victimes dans les universités publiques du Bénin.

Discours du Recteur de l’université d’Abomey-Calavi à l’occasion de la cérémonie de la rentrée solennelle 2022-2023

Mesdames et Messieurs,
J’éprouve un réel plaisir à prendre la parole devant vous, en ce matin du vendredi 28 octobre 2022, pour un événement d’importance dans la vie de notre institution commune. L’équipe rectorale que j’ai l’insigne honneur et la lourde responsabilité de présider se réjouit de réunir autour d’elle une si respectable assemblée dans le cadre de l’organisation, pour sa deuxième fois, de la cérémonie de la rentrée solennelle qui ouvre officiellement et formellement, à l’échelle de notre université, la nouvelle année académique 2022-2023. Au nom de tous les membres de l’équipe rectorale, je voudrais adresser à chacun de vous nos sincères remerciements pour avoir accepté d’honorer de sa présence la présente manifestation.
Hier, jeudi 27 octobre 2022, ici-même, nous nous sommes imposé le devoir de vous présenter le bilan de l’an 1 de notre mandat. Pour nous éviter l’ennui né de la répétition, il ne me semble donc pas opportun de revenir sur ce qui a été présenté il y a à peine vingt-quatre heures. Par contre, il est important de rappeler que les résultats enregistrés du point de vue de la gouvernance et du pilotage et les améliorations réalisées dans les secteurs respectifs de la formation, de la recherche et de la coopération sont acquis dans un contexte nouveau qui place la conduite des universités publiques et donc de l’UAC sous l’égide d’un Conseil d’administration. Après une première année de prise en main de ce mode de gouvernance et les légitimes tâtonnements des débuts, je puis vous assurer que l’équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi a pris ses marques pour poser des pas plus rassurés désormais.

Mesdames et messieurs,
Parmi les intervenants qui sont passés à cette tribune avant moi, certains ont, de bon droit, mis l’accent sur les attentes de telle ou telle autre catégorie d’acteurs de la communauté universitaire que nous formons. C’est une posture que je salue d’autant plus qu’elle participe d’un esprit de franche collaboration qui assure auprès de l’équipe rectorale une veille constante pour nous éviter de dormir sur nos lauriers. Mais je dois vous le confier, aucun des membres de l’équipe rectorale de l’UAC n’incline à l’autosatisfaction béate. Au contraire, nous sommes bien conscients des nombreux défis à relever et de la nécessité pour nous de mettre un accent particulier sur les actions à impact bénéfique élargi sinon à toutes, du moins à plusieurs composantes de la communauté universitaire à la fois.
Sous l’inspiration de cette orientation, l’année académique 2022-2023 donnera l’occasion à l’équipe rectorale, en parfaite intelligence avec les acteurs concernés, de disposer d’une carte d’offres de formation unifiée et dépouillée des doublons, de renforcer la sécurisation des campus, de redynamiser le renforcement de capacité pédagogique du personnel par le CPUAQ, de renforcer l’effectif du personnel administratif, technique et de service et de le valoriser à travers une promotion respectueuse des profils à l’issue d’un audit organisationnel, de mettre en œuvre les résultats de l’étude en cours d’achèvement sur la connectivité des campus de l’UAC, d’engager l’équipement du nouveau bâtiment du Rectorat dont la construction est presque achevée. À ces actions dont les impacts seront immédiatement visibles s’ajoute une autre qui ne donnera ses fruits tangibles que plus tard. Au cours de l’année qui s’ouvre, nous allons commander deux études importantes. La première concerne le bitumage de la rue Edouard Adjanohoun et la seconde, la construction d’un bloc de recherche intégré abritant les laboratoires des différentes disciplines ou spécialités.

Mesdames et messieurs,
En plus de compter sur la mobilisation et le soutien des acteurs internes à notre institution universitaire pour relever ces défis, nous comptons sur l’appui crucial de notre ministère de tutelle mais surtout sur les ressources humaines et financières que le gouvernement du Président Patrice Talon voudra mettre à notre disposition. Ce serait d’ailleurs une suite logique qui consolidera les acquis déjà évidents des réformes menées sous l’égide du gouvernement et qui ont concouru à la mise en place d’une gouvernance caractérisée par la rigueur et la rationalisation dans l’utilisation des ressources. Voilà pourquoi tout en élevant notre demande d’appui vers le Président de la République, les ministres d’Etat, notre ministre de tutelle et les autres ministres sectorielles pour la réalisation de nos défis, nous ne devons pas manquer de les remercier pour ce qui est déjà fait en faveur de l’image et de la notoriété de notre université.

Mesdames et messieurs,
Je voudrais, du haut de cette tribune rassurer toute la nation béninoise et ses autorités au sommet, que le Rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi, le personnel enseignant et administratif ainsi que tous les apprenants sont déterminés à travailler dans la discipline et l’intégrité pour accomplir la vision d’une université de référence internationale en matière de formation, de recherche et d’expertise adaptés aux besoins de développement durable du Bénin et des nations.
Sur cet engagement, je déclare lancée l’année académique 2022-2023 à l’Université d’Abomey-Calavi.
Je vous remercie.





Dans la même rubrique