En vérité : Jour de vérité

Moïse DOSSOUMOU 12 mars 2020

Le grand jour est arrivé. Les partis politiques en lice pour les municipales et communales du 17 mai prochain se dévoileront aujourd’hui. Depuis le 02 mars dernier où ils étaient attendus, ce n’est que dans la soirée de ce jour 11 mars qu’ils vont s’aligner à la Commission électorale nationale autonome (Cena). Comme à l’accoutumée, à l’approche de minuit, les délégations des différents partis politiques qui ont apprêté les listes de candidature vont se bousculer pour déposer leurs différents dossiers. Jusqu’à ce soir, ces fameuses listes resteront au couvent avant d’être dévoilées au grand public une fois déposées. Ce n’est qu’à partir de ce moment que l’opinion aura une idée des candidats qui nourrissent la prétention de figurer dans les prochains gouvernements communaux. La bataille qui a commencé en sourdine sur le terrain va prendre une autre dimension les jours à venir.
C’est donc un rituel assez particulier auquel les Béninois sont habitués depuis des décennies qui se déroulera encore aujourd’hui. A l’approche de 24h, une à une, les différentes délégations munies des différents dossiers se rendront à la Cena pour accomplir cette formalité essentielle, sans laquelle, les partis ne sauraient participer à ce scrutin. L’ambiance particulière qui s’anime dans ce marché circonstanciel sera encore de mise dans quelques heures. Occasion unique de rencontres, d’échanges, de prise de contact et d’espionnage, ces moments sont particulièrement appréciés par le personnel politique. Ce soir, il se fera encore voir dans l’un de ses exercices favoris. Et ce n’est pas pour déplaire à l’opinion qui aura de la matière quant aux listes en compétition. Depuis plusieurs semaines où le corps électoral est convoqué, les chapelles politiques s’affairent pour répondre présentes à ce rendez-vous qui s’annonce déterminant. Le moment de vérité n’est plus loin.
L’Union progressiste (Up), le Bloc républicain (Br), le Parti du renouveau démocratique (Prd), le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) ont donné assez de garanties quant à leur participation à ce scrutin. Actuellement, dans ces états-majors, l’heure est aux tout derniers réglages. L’acheminement des dossiers à la Cena constituera la dernière étape de ces préparatifs qui datent de plusieurs mois. Du côté de la Dynamique unitaire pour la démocratie et le développement (Dud), de la Force cauri pour le développement du Bénin (Fcdb), de l’Union démocratique pour le développement du Bénin (Udbn) et du Mouvement populaire pour la libération (Mpl), la tâche est plus ardue. Réussiront-ils à réunir les 3630 candidats exigés par la loi ? Telle est la grosse interrogation. De toutes les manières, le suspens n’est plus loin. Dans quelques heures, l’opinion sera située sur la liste des partis en lice pour ces élections.
Les agents électoraux recrutés par la Cena et qui ont chômé ces derniers jours savent que la période des vacances est terminée. En quelques heures, ils accompliront le travail de plusieurs jours. Vérifier autant de dossiers pour chaque formation politique qui se présentera à la Cena est une tâche hyper fastidieuse. Ils devront s’y atteler au cours des prochaines heures afin de permettre aux partis de procéder aux corrections ultérieures au dépôt des dossiers comme l’indique la loi. Ce qui est intéressant à partir de maintenant, c’est que la cuisine interne de chaque creuset politique sera exposée sur la place publique. Le mythe ou le mystère qui entoure la confection des listes de candidature sera dévoilé. Il était temps que les électeurs appelés à effectuer un choix définitif dans les urnes connaissent les candidats qui solliciteront leurs suffrages. Ce voile qui sera incessamment levé participera de l’âpreté du jeu électoral qui ne fait que commencer.





Dans la même rubrique