9ème édition de Durban Filmart : Cornélia Glèlè décroche le prix de la Meilleure critique Cinéma

La rédaction 24 juillet 2018

La bloggeuse cinéma, Cornélia Glèlè, vient de réaliser une nouvelle prouesse. Promotrice du Blog cinéma "Ecran Bénin", elle a reçu le prix de la meilleure critique de Cinéma décernée par le Durban international film festival (Diff), deuxième grand festival du cinéma après le Fespaco. C’était à la faveur de la 9ème édition du Durban Talents qui s’est tenue du 20 au 23 juillet 2018 en Afrique du Sud. Bien avant sa consécration, elle a suivi 6 jours de formations assidues et de partage d’expériences au plan cinématographique. En décrochant ce prix avec 18 autres jeunes africains, Cornélia Glèlè met ainsi en vedette le potentiel cinématographique béninois. Débordante de joie, elle raconte : « Je suis tout simplement heureuse, je ne m’y attendais pas puisqu’étant francophone, vu que mon anglais était notionnel. Je manquais cruellement de confiance en moi. Lorsque j’ai entendu mon nom pour recevoir l’Award, j’étais tout simplement émue », a laissé entendre la lauréate. Ce prix est le deuxième au plan international décroché par Cornélia Glèlè après First Short International décroché à Yaoundé avec son Blog "Ecran Bénin"

Que retenir de Durban Filmart ?
Le Durban FilmMart (Dfm) est l’un des principaux événements de l’industrie cinématographique en Afrique. Mais c’est bien plus qu’une vitrine annuelle fastueuse. Alors que de nombreux éléments du calendrier de l’industrie cinématographique sud-africaine sont consacrés au succès de certains films et de certains individus, Dfm est souvent le lieu où les succès cinématographiques sont révélés. En fait, cet événement de quatre jours, qui s’est déroulé du 20 au 23 juillet dernier, est l’un des rouages les plus importants de l’industrie cinématographique sud-africaine, et devient rapidement important pour le continent. En effet, il fournit un espace dans lequel des projets cinématographiques peuvent nourrir, développer et trouver les partenaires de production, les bailleurs de fonds et les agents de vente les plus appropriés.
Marina HOUNNOU (Coll.)





Dans la même rubrique