A travers l’exposition « Le corps et sa disparition » : Charly Djikou et Frédéric Cadoux explorent le corps et sa disparition

La rédaction 11 avril 2018

L’Espace ‘’Le Parking’’ accueille depuis le 07 avril dernier, une exposition des artistes Charly Djikou et Frédéric Cadoux qui conjuguent art et créativité pour réaliser des œuvres. Ils présentent tous deux une exposition dénommée ‘’Le corps et sa disparition’’. Composée de trois sculptures de pierres, et des photos de corps présentés de diverses manières avec de l’encre de chine, cette exposition est dominée par deux couleurs : le blanc et le noir. A l’entrée de l’espace se trouve une salle peinte en couleur beige sombre où sont exposées les photos. Pour Sophie Négrier, artiste plasticienne et chargée des expositions de l’espace, « cette exposition est initiée dans le but de faire représenter le corps, non seulement son vécu, ses joies, mais aussi son aspect lors de sa disparition ». Reconnu comme le premier sculpteur de pierre, Charly Djikou s’inspire des réalités sociales mais aussi de cet élément qu’est le corps dans son ensemble. Dans la peau d’un dessinateur hors pair, Frédéric Cadoux vise à travers ses œuvres, à redonner une autre image à l’être humain, sans complexité, mais surtout lorsque celui-ci disparait. Entre des images expressives de corps séchés et fatigués, ces différentes photos et sculptures reflètent la place qu’occupent le corps et sa disparition dans la pensée de ces artistes. Un touriste présent à ce vernissage s’exclame : « En regardant ces œuvres, riches en inspirations, le premier sentiment qui apparait est celui de la peur, peur de quitter ce monde et peur de savoir que notre corps n’est qu’une enveloppe pour l’âme ». Entre étonnement et satisfaction, les visiteurs ont savouré cette exposition. Notons que l’exposition « le corps et sa disparition » se poursuit jusqu’au 07 mai prochain à l’espace ‘’Le Parking’’ pour le bonheur de tous.
Marina HOUNNOU (Coll.)





Dans la même rubrique