Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Au centre multicorps de Cotonou : Comédiens et danseurs dans ‘’corps et texte poétique’’

JPEG - 58.6 ko

La thématique est originale et les acteurs se retrouvent dans un nouveau rôle, une nouvelle expérience avec la française Isabelle Maurel, une chorégraphe et professeur de danse. Invitée à Cotonou par le Centre multicorps, elle y tient depuis le lundi 17 juillet dernier, un atelier de formation dénommé ‘’corps et texte poétique’’. Au total, 4 comédiens et 8 danseurs (traditionnels et contemporains) prennent part à cette rencontre d’échanges et de partage qui sera clôturée samedi prochain par une restitution à la bibliothèque Zinsou. Mais avant, le groupe que dirige Isabelle Maurel était le mardi 18 juillet à l’Ecole internationale de théâtre du Bénin et prendra part ce jour à la 11e édition de la rencontre internationale du théâtre étudiant (les Universi’Arts à l’Uac).

A l’atelier d’Isabelle Maurel
Explications suivies de démonstrations, tantôt debout ou assis, en solo ou dans un jeu de rôle, comédiens et danseurs se mélangent, s’expriment sur des sonorités afro-cubaines. Ici, le langage est corporel, point besoin de mots pour communiquer des émotions. Le visiteur se surprend dans une envolée musicale, emporté par des vibrations qui le conduisent vers des horizons qui lui sont inconnus.
La magie, c’est cette symbiose entre comédiens et danseurs professionnels, qui n’évoluent toujours pas dans un même univers, bien que les frontières ne soient pas rigides quand il s’agit de l’art. Et au cœur de cet atelier intitulé ‘’corps et texte poétique’’, la chorégraphe Isabelle Maurel conjugue théorie et pratique pour insuffler un nouveau dynamisme à ces professionnels de la scène.
« La parole ne naît qu’après l’acte corporel. Comment est-ce que en tant que comédien, je laisse mon corps exprimer les choses intérieures ? La parole poétique ne vient qu’embellir le gestuel. Avec cet atelier, j’exprime mon corps avant les mots », confie le comédien Michaël Todego de la compagnie Dadodo Theata. Tout comme lui, Elodie Djekpe accorde un grand intérêt à cet atelier de formation : « Au début, c’était un peu difficile, mais maintenant ça va. J’apprends beaucoup. Je peux danser sans la parole et en fonction d’une partie spécifique de mon corps ». Il faut noter que ‘’Le corps perdu’’ d’Aimé Césaire est l’un des textes étudiés au cours de cette rencontre. « C’est un texte d’ouverture, qui fait un retour aux racines, et qui pousse vers l’avenir. Et je suis très content de faire ce projet avec Marcel Gbeffa. On est collègue depuis bien longtemps », a déclaré Isabelle Maurel.

21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour ou contre les réformes ? Ce sujet qui semble apparemment vidé reviendra en force lors des débats entrant dans le cadre des législatives du (...) Lire  

En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction
Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Rosette Loé parle de la tournée européenne du meilleur artiste (...)
7-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le vainqueur de la 11e édition de Bénin Top 10, meilleur artiste de l’année 2018, Fanicko de Jésus entame une tournée (...)  

Congrès constitutif à Ouaké : La Cnll Lokpa renaît de ses (...)
27-12-2018, Isac A. YAÏ
La salle de conférence de la mairie de Ouaké a abrité les 22 et 23 décembre dernier, les travaux entrant dans le cadre (...)  

Distingué Prix spécial « Artiste international » : Fanicko honore (...)
19-12-2018, Isac A. YAÏ
Fanicko, artiste de l’écurie Blue Diamond multiplie les prix. Une fois encore, la star de la musique urbaine a honoré (...)  

Sortie discographique à Ouèssè : Adandomindégbowè, premier album de (...)
17-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
A la maison des jeunes et de la culture de Ouèssè ce vendredi, Adimanlèkinhou a tenu en haleine le public massivement (...)