Bénin : Impressions après la visite de l'exposition des trésors royaux

25 février 2022

Nadia Okoumassoun
Le Bénin est un et indivisible

J’ai été particulièrement sensible à la solennité qui a fait office du vernissage des trésors royaux de l’ex Dahomey, Bénin d’aujourd’hui, avant hier au palais de la Marina. En effet, en bon patriotes, l’ancien président NICEPHORE SOGLO et l’ancien premier ministre ZINSOU ont honoré de leur présence cet événement aussi important pour l’histoire de notre pays. La présence et le discours de ces éminentes figures de l’opposition au régime de l’actuel président témoignent à suffisance du sens de l’amour de la patrie, de l’intégration de l’intérêt supérieur de la nation ainsi que de la compréhension de l’importance de l’attachement à la source et la fraternité telles qu’inscrites et enracinées respectivement dans l’hymne national et la devise du Bénin.
Ma foi s’affermit encore en ce que les valeurs communes qui nous unissent sont et doivent toujours aller au-delà de nos appartenances et confessions politiques. Peuple béninois, il est d’une évidence indiscutable que nous devons trouver une solution béninoise à nos problèmes et qu’elle ne peut être trouvée que dans l’unité béninoise. Divisés, nous sommes faibles, unis, le Bénin pourra devenir pour de bon l’une des plus grandes forces de l’Afrique

Bokonon Akiza-Adrandjèko Ekpinzin-Gomanda
« Talon a honoré toutes les têtes couronnées du Bénin »

Toutes les têtes couronnées du Bénin sont honorées à travers l’exposition des œuvres d’art au Palais de la présidence de la République. C’est du moins ce qu’on peut retenir des propos du grand prêtre-fâ Akiza Adrandjèko Ekpinzin-Gomanda. Après la visite avec sa délégation, ce bokonon a rendu un vibrant hommage au président de la République qu’il encourage à récupérer chez les Français les autres œuvres qu’ils ont pillées.
« C’est du jamais vu. Vraiment, il faut vivre pour découvrir des merveilles culturelles. Qui l’eût cru ; qu’un beau jour, nous pouvons découvrir sur la terre de nos ancêtres les arts culturels pillés par la France, les arts culturels à l’image de nos aïeux, de nos rois, de nos guerriers. Qui peut croire que nous pouvons voir ici au Bénin ce que les gens paient des millions pour aller voir en France. Ce n’est pas un rêve mais une réalité. Avec cette visite de la Présidence de la République, je puis vous dire que Patrice Talon a comblé un grand vide. A travers cette exposition, le père de la Nation a honoré toutes les têtes couronnées du Bénin. Talon vient une fois encore de révéler le Bénin au monde entier au plan culturel. Oui, c’est de cela qu’il est question. Le président de la République est un homme qui connait la valeur de notre culture, la valeur de l’occultisme. En gagnant le pari de l’exposition des œuvres d’arts, le Chef de l’Etat vient une fois encore de confirmer qu’il a toujours réussi là où ses prédécesseurs ont échoué. Si le président Patrice Talon était un pasteur comme l’autre par exemple, je parie que nous ne pouvons jamais avoir droit à ceci. Connaisseur connait. Oui, c’est parce que notre Président croit aux mannes de nos ancêtres et sait qu’on doit préserver la valeur culturelle qu’il a véritablement œuvré pour la restitution de nos biens culturels par la France. Les Vodoun vont l’aider à rentrer en possession des autres arts culturels pillés par la France. Vous savez, tout montre que le Président Patrice Talon aime le beau. Il aime ce qui est attrayant, ce qui est joli ».





Dans la même rubrique