Carnet noir : L’artiste plasticien Koffi Gahou a tiré sa révérence

La rédaction 26 août 2019

La nouvelle de son décès est annoncée depuis la matinée de ce dimanche 25 Août 2019. Artiste plasticien, tapissier, sculpteur, Comédien, dramaturge, Koffi Gahou est décédé le samedi 24 août dernier suite à une crise cardiaque dans sa 72ème année. Pendant plusieurs décennies, il a marqué ses contemporains à travers son art de créer et sa riche carrière. Affaibli depuis deux ans par le poids de son âge, Koffi Gahou, par sa mort, est une grande perte pour le monde culturel béninois tant l’homme a encore beaucoup à donner. Outre son talent artistique, l’homme s’est révélé comme un ardent défenseur de la cause artistique avec son engagement pour le statut de l’artiste béninois. Koffi Gahou a souvent exposé en France, notamment à Paris où il fut élève au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Il a également participé à de nombreuses expositions : Afrique, Europe, Cuba, Etats-Unis.
Né à Cotonou le 22 octobre 1947, Koffi Gahou a étudié de 1986 à 1989 à l’Institut d’Etudes Théâtrales Paris III Sorbonne Nouvelle-France, avec une licence : Option Enseignement. Il a à cet effet, effectué plusieurs stages au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (1985 -1986) et à l’Institut International de la Marionnette à Charleville-Mézières (France) en 1988. Détenteur d’un Certificat d’Aptitude Théâtrale Professionnelle, option formation de l’Acteur et Pédagogie, Il a joué dans la troupe Cerveaux noirs. Avant de mourir, l’ambassadeur de la culture béninoise a eu l’occasion de célébrer ses 41 ans de carrière.
Jephté HOUNNAGNI (Stag.)





Dans la même rubrique