Carnet noir : Le roi Arodjoko de Glazoué a rejoint ses ancêtres

Félix AGOHOUNGO 26 juillet 2018

Le royaume de Glazoué est en deuil. Il a perdu son roi, sa majesté Arodjoko a rejoint ses aïeux, mardi 24 juillet dernier. Il a tiré sa révérence à l’âge de 61 ans des suites d’une crise. L’information a été confirmée par plusieurs sources proches du palais royal de Glazoué et plusieurs personnalités de la localité.
Dègni Louis à l’état civil, il fut couronné le 9 avril 2009 sous le règne de Arodjoko. Il est le premier roi de Glazoué. D’ après le secrétaire du roi, Justin Alaba, Arojoko signifie "c’est maintenant qu’on a un roi est assis sur le trône". Sa majesté Arodjoko a rejoint l’au-delà, laissant derrière lui tout le royaume et ses sujets en deuil jusqu’à la désignation du prochain roi, après la consultation de l’oracle. Les cérémonies et autres rituels devant préluder à l’inhumation du roi seront organisés selon la tradition du royaume.
Louis Dègni fut agent de la Clcam, où il a pris sa retraite l’année dernière. La plupart des rois que nous avons joints à la suite de la nouvelle du décès de leur pair, n’ont pu vraiment opiner. Par contre, Ils sont unanimes sur la qualité de l’illustre disparu. D’après Justin Alaba, le roi est connu pour sa tempérance et surtout sa rigueur au travail. Sa mort constitue une grosse perte pour sa famille biologique et son royaume. Qu’il repose en paix.





Dans la même rubrique