Classes culturelles au Bénin : Les programmes de formation disponibles pour la rentrée prochaine

Arnaud DOUMANHOUN 9 juin 2020

En vue de mettre en œuvre le projet de promotion des talents et renforcement des capacités dans le secteur culturel pour la rentrée scolaire prochaine, les acteurs culturels se mettent au travail. C’était à l’occasion de l’atelier d’élaboration des programmes de formation des classes culturelles au Ministère en charge de la culture lundi dernier à Cotonou. Cet atelier a réuni les formateurs des formateurs recrutés par appel à candidature, les inspecteurs de l’enseignement secondaire et de la formation technique, les représentants des centres de formation aux métiers d’arts les personnes ressources, les représentants de l’Inmaac et les sommités des disciplines que sont le théâtre, la danse, la musique et les arts plastiques. Pour le Ministre de la culture et du tourisme, Jean Michel Abimbola, cette rencontre a pour objectif d’élaborer à partir des syllabi, des programmes de formation scolaire dans les domaines du théâtre, des arts plastiques, de la musique et de la danse. Pendant 18 jours, les acteurs culturels auront à confronter leurs connaissances et expériences, à s’accorder sur la méthodologie et à dégager à partir du travail des experts, les programmes qui seront mis en œuvre dès l’année scolaire 2020-2021. A l’en croire, les classes culturelles visent en effet l’insertion des activités culturelles dans les programmes d’enseignement scolaire du second degré. Elles participent à la détection et à l’éclosion des jeunes talents artistiques, toute chose qui assurera une vitalité au secteur et qui améliorera in fine la qualité globale de l’offre culturelle et touristique de notre pays. « Les formateurs des encadreurs ont été recrutés suite à une procédure impliquant les acteurs culturels à divers niveaux. Plus de huit cents (800) encadreurs seront bientôt formés avant d’être déployés dans toutes nos communes dès la rentrée prochaine pour l’enseignement de diverses disciplines aux apprenants », a-t-il ajouté. A ce sujet, il a invité les participants à faire davantage preuve de professionnalisme et d’abnégation pour l’atteinte des objectifs assignés à ce projet.





Dans la même rubrique