Débat littéraire à Artisttik Africa : Les élèves découvre le ‘’Meurtre à Pendjari’’

La rédaction 9 avril 2019

Les élèves du Collège d’enseignement Général Les Pylônes en savent plus sur le roman ‘’Meurtre à Pendjari’’ de Modeste WEWE. L’auteur le leur a fait découvert avec d’autres amoureux du livre, samedi dernier au débat littéraire à Artisttik Africa.

Qui a tué Anaïs, fille d’un puissant homme politique, candidat à l’élection présidentielle ? Son mari ou les adversaires politiques de son père ? Anaïs, la star du showbiz béninois, est-elle vraiment morte ? Des réponses, les passionnés de la littérature et les élèves du Ceg Les Pylônes de Cotonou en ont eu à travers une découverte profonde de ‘’Meurtre à Pendjari’’. Dans un style sobre mais alertant, Modeste Wéwé, auteur du roman a gardé ses lecteurs au bout du suspense du début jusqu’à la fin. ‘’Meurtre à Pendjari’’ est un roman policier, palpitant où l’auteur a mené le drame à l’amour, la politique à la justice, l’argent au pouvoir pour exprimer les faits de la vie courante.
A travers une communication interactive, les invités et les élèves surtout, ont compris par quelle procédure l’auteur a conduit le suspense, les figures de styles utilisées pour exprimer chaque situation du livre, l’intrigue. « Je me sens motivé à continuer à lire, car cette rencontre m’a permis de comprendre comment on écrit un livre, le travail qu’il faut et la rigueur qu’il faut y mettre », a confié Lohouintonou Gilles, élève en Tle A1 au Ceg Les Pylônes. Cette formule du débat littéraire suscite l’envie de lire et de s’essayer à l’écriture chez les élèves, selon l’invité. « Ce qui m’a beaucoup touché est l’engouement que les enfants ont pour le livre et la lecture en générale », a apprécié Modeste Gansou Wéwé. Le débat littéraire permet de promouvoir la littérature béninoise à travers les auteurs en contact direct avec leur lectorat. « Cette rencontre a tenu sa promesse, compte tenu du niveau d’implication des enfants », a estimé Coffi Atadé, directeur des arts et du livre. Dans une ambiance de joie, les participants se sont donné rendez-vous pour un autre numéro du ‘’Le débat littéraire : le rendez-vous du livre béninois’’.
Jephté HOUNNAGNI (Stag)





Dans la même rubrique