Exposition à la Présidence de la République du Bénin : les œuvres se révèlent aux « initiés »

Isac A. YAÏ 19 février 2022

Dans quelques heures l’exposition " art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui : de la restitution à la révélation" ouvrira ses portes au grand public. Mais avant, elle s’est ouverte ce vendredi 18 au monde "des initiés" des arts et de la culture. Un public aussi restreint qu’élitiste accueilli par Jean-Michel Abimbola dans le somptueux jardin de la Présidence. Occasion pour l’autorité, face à la première dame Claudine Talon, de souhaiter la bienvenue à ses hôtes. « L’objectif de l’exposition est de permettre au public d’apprécier les talents variés et multiformes des artistes contemporains qui prolongent la créativité et le savoir-faire ancestraux », a-t-il fait savoir.
Ce discours de bienvenue ouvre ainsi la porte à l’exposition prise d’assaut par le public. Dans la salle du peuple transformée en galerie pour la circonstance, le public découvre en premier lieu les 26 œuvres restituées et revenues au Bénin depuis le 10 novembre 2021. Soigneusement installés dans des cadres vitrés, ces trésors royaux forcent l’admiration des sachants. Ces œuvres qui se dévoilent pour la première fois au public sont l’illustration du génie créateurs des artistes de l’ancien royaux de Danxomè et porteuses des mémoires des rois Béhanzin, Glèlè et Ghézo.
Avec plaisir, admiration et ferté, le public fait le tour de ces œuvres. Les visiteurs ne résistent pas à la tentation de prendre des photos ou de se faire prendre des photos aux côtés de ces œuvres qui font désormais partie intégrante du patrimoine national du Bénin.

Non loin de ces trésors royaux, se trouve l’exposition des œuvres des artistes contemporains. De Cyprien Tokoudagb à Dominique Zinkpè en passant par Ludovic Fadaïro et autres, le public a découvert le génie créateur et surtout le degré de la fécondité imaginative des 34 artistes sélectionnés avec soins pour donner corps à cette exposition. Chacun avec sa méthode et surtout avec sa matière exprime librement son talent dans son univers.
Cette exposition ouverte jusqu’au 22 mai prochain jette ainsi un faisceau de lumière sur les talents artistiques d’hier et d’aujourd’hui dans un lieu aussi rare qu’est la Présidence de la République pour la fédération des énergie autour de ces désormais bien communs.





Dans la même rubrique