Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel révélé

La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des danses endogènes. Initié par saapkata Zogbo et soutenue par la Fédération Nationale des Associations culture à la base (Fenecuba), ce festival a mobilisé une foule impressionnante aux côtés de laquelle on retrouve des autorités à divers niveau.

JPEG - 92.7 ko

Faire de la culture, un pôle essentiel d’enrichissement et de créativité dans notre pays à travers la révélation et la promotion des danses endogènes. C’est entre autres l’objectif du festival des danses endogènes. En initiant cette rencontre culturelle, l’artiste saapkata Zogbo a voulu projeté une autre dimension des danses du vodoun Sapkata, Tohossou au public. Ce fut une véritable euphorie autour des prestations des groupes artistiques et folkloriques dont les élites du Bénin, les archanges et les étoiles brillants. Le public a vécu avec émotions les danses endogènes, autres fois esquissés par les adeptes du culte vodoun. Ainsi, selon l’artiste saapkata Zogbo, il faut des classes culturelles et faire en sorte qu’elles deviennent un élément fondamental de sauvegarde, de promotion et de transmission de la culture béninoise.
L’édition 2018 a été marquée par la présence du roi pkozé de Zogbo, de Adolphe Koffi Aladé, du directeur du fond de l’art et de la culture Alain Dehou, de Marcel Zounon, Directeur du ballet national et Eusèbe Dossou, manager national des artistes actifs du Bénin. « Nos danses traditionnelles font aujourd’hui partie intégrante de notre patrimoine culturel immatériel et nous en sommes fières. La culture doit être un pan nécessaire à la création d’emploi dans notre pays à travers le tourisme », a déclaré Marcel Zounon.
Sidonie Carole DOSSA (Stag)

15-10-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction
Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Visite aux anciennes gloires de la musique : Oswald Homeky chez (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Le ministre Béninois de la culture s’est rendu vendredi dernier aux domiciles de deux anciens chanteurs. Il s’agit de (...)  

Gouvernance au Bénin : Stéphane Adégnika livre ses pensées dans « (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Sous les exigences de la grande muette le lieutenant-colonel, Kolawolé A. Stéphane Adégnika est parvenu à se saisir (...)  

Rosette Loé parle de la tournée européenne du meilleur artiste (...)
7-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le vainqueur de la 11e édition de Bénin Top 10, meilleur artiste de l’année 2018, Fanicko de Jésus entame une tournée (...)  

Congrès constitutif à Ouaké : La Cnll Lokpa renaît de ses (...)
27-12-2018, Isac A. YAÏ
La salle de conférence de la mairie de Ouaké a abrité les 22 et 23 décembre dernier, les travaux entrant dans le cadre (...)