Fin de formation dans le secteur du stylisme-modélisme : Yesmaol Design international libère 79 diplômés sur le marché

Arnaud DOUMANHOUN 18 mars 2021

L’école de stylisme-modélisme Yesmaol Design international a procédé, samedi 13 mars 2021, à la remise officielle de parchemins de fin de formation professionnelle dans le secteur de la mode, à ses lauréats des 6e et 7e promotions. A la salle rouge du palais des congrès de Cotonou, cette cérémonie a été enrichie par un défilé qui témoigne du niveau d’aptitude des concernés.

« Former les jeunes béninois dans le secteur de la mode est une initiative louable. Ainsi depuis quelques années, nous avons choisi de parrainer cet événement pour montrer que le choix du gouvernement de développer ces secteurs est un bon choix et que tous les béninois devraient s’y associer », a déclaré Ernest Guillaume Sossou, Directeur de cabinet au ministère des sports, parrain de l’évènement. A en croire Charles Bonou, coordonnateur général de l’établissement, ‘’Yesmaol Design international’’ est la première école de styliste modéliste où sont formés les étudiants sur les notions basiques de la couture, qui leur permet de faire toutes sortes de coupes. « Contrairement à l’atelier où tu ne sais faire que, ce que ton patron a fait une fois devant toi, l’école te permet d’avoir les basiques, que ce soit en dame ou en homme. C’est cela qu’on appelle la silhouette. Si tu peux lire la silhouette, tu peux passer à la coupe. Voilà la spécialité de ‘’Yesmaol Design international’’ », a-t-il expliqué. A l’en croire, à Yesmaol Design international la formation dure 24 mois, mais trois mois après, l’étudiant sait coudre une jupe et une chemise et peut déjà ouvrir sa page de clientèle.
Un défilé a sanctionné la fin de cette cérémonie solennelle de remise de parchemins aux récipiendaires. A travers des tenues de sortie, de mariage ou soirée, les lauréats ont révélé leurs talents et prouvé qu’ils ont les armes pour affronter le monde du travail. Yesmaol Design international est situé à Godomey, commune d’Abomey-Calavi, non loin de l’église la Renaissance et à Porto-Novo.





Dans la même rubrique