Journée de l'Artisan Béninois : La CNAB rassure les artisans sur le volet artisanat du PAG 2

Karim O. ANONRIN 9 mars 2022

La maison internationale de la culture de Porto-Novo a abrité le vendredi 04 Mars 2022, la 12ème édition de la Journée de l’Artisan Béninois. Organisée par la Confédération Nationale des Artisans du Bénin (CNAB), cette journée a permis aux artisans de s’approprier les contenus du volet artisanat du Programme d’actions du gouvernement (PAG 2). Les participants ont donc pu échanger sur le thème : “Vulgarisation et appropriation du programme d’actions du gouvernement (PAG 2)”. Plus précisément, il y avait les représentants des artisans des 40 corps de métiers identifiés par le gouvernement. Pour Joyanot Amouzoun, président de la CNAB, « Cette Journée de l’artisan béninois vise à honorer tous les artisans du Bénin pour leur contribution au développement économique et social de notre pays ». Il va plus loin en affirmant que le secteur de l’artisanat est un corps social pourvoyeur d’emplois et contribue à plus de 14% du Produit Interieur Brut (PIB) au regard de sa capacité à former les jeunes à s’auto-employer. Les differentes communications qui ont meublé cette journée laissent entrevoir les avantages des reformes entreprises par le gouvernement du président Patrice Talon dans ce secteur. C’est d’ailleurs ce qui ressort de la présentation de Joël Bouillaurd, consultant du PAG 2, quand il estime qu’à travers le PAG 2, le gouvernement vise la mise en place du mécanisme de promotion et d’investissement privé dans le domaine de la transformation de l’artisanat, la mise en place de la chambre des metiers de l’artisanat du Bénin, et l’opérationnalisation du projet ARCH qui va permettre aux artisans d’avoir accès a l’assurance maladie, aux micro-crédits, au renforcement des capacités techniques de l’artisan,… etc. Ces multiples facettes du volet artisanat témoignent de la place de choix que le gouvernement accorde au secteur de l’artisanat dans la mise en œuvre de ce deuxième programme quinquennal. D’ailleurs, c’est fort de ce constat que Joyanot Amouzoun a dit aux participants que « l’artisanat bénéficie d’une attention particulière dans le Programme d’Actions du gouvernement à travers les réformes visant à permettre aux artisans de mieux profiter des fruits de leur labeur et aussi de bénéficier de l’appui des structures étatiques. Le secteur de l’artisanat sera impacté par tous les volets du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) ».





Dans la même rubrique