Représentation théâtrale : « Tassi Hangbé » , l’histoire d’une reine singulière

Isac A. YAÏ 27 septembre 2021

« Tassi Hangbé » ! Ainsi, est intitulé la pièce théâtrale qui sera en représentation le 1er octobre prochain à l’Institut français du Bénin à Cotonou et le 8 octobre au centre culturel Artisttik Africa à Cotonou. Ecrite par florent Couao-Zotti et mise en scène par Ousmane Alédji, cette pièce met en exergue la bravoure et le courage de la Reine Amazone Tassi Hangbé, la seule femme à reine sur le trône dans le royaume de Danxomey.
Cette reine, considérée comme comme fondatrice du premier régiment des Amazones, appelées les « Agodjié », ne figure curieusement pas parmi les 12 rois ayant régné sur le trône dans le royaume de Danxomey. La pièce « Tassi Hangbé » restitue donc à l’histoire du royaume de Danxomê l’une de ses plus illustres guerrières effacée de la dynastie officielle des douze rois de la monarchie, dans une démarche artistique résolument contemporaine sans déconstruire une légende ou alimenter une mythologie.
« L’écriture de Florent Couao-Zotti m’a inspiré deux approches : le creusement des ambiguïtés et la désacralisation de l’érotisme féminin. Il ne livre pas à ses lecteurs des scènes détaillées et ficelées d’un bout à l’autre ; il ouvre des parenthèses et nous laisse les remplir. Et c’est justement là que l’imaginaire du metteur en scène vient féconder celle de l’auteur. J’ai écris dans l’écriture de Florent et j’ai recréé les personnages de sa pièce pour les rendre actuels, dans une transposition contemporaine. Le corps de l’Amazone est mis à nu, symboliquement et formellement. Le chant aide le corps à dévoiler toute sa puissance, à se livrer mais aussi à terrifier, l’art vocal endosse une fonction dramaturgique et évocatrice.

"Tassi HANGBÉ, la Reine Amazone " que je propose en un théâtre-opéra contemporain africain, qui met en scène une femme puissante à la sensualité émancipée, une Reine engagée dans l’adversité, et enfin, une Amazone, une « Agodjié », jusque dans la mort », a expliqué Ousmane Alédji, metteur en scène.
Cette pièce d’une durée de 75 minutes fait voyager dans les labyrinthes claires-obscures de l’histoire du royaume de Danxomey. Elle fera évoluer sur scène 7 comédiens : Rachelle Agbossou dans le rôle de Hangbé spirituelle, Carine Ahissou et Tatiana Ahissou qui incarneront Agodjié, Nicolas Houénou De dravo qui évoluera dans la peau de Gnansounou, Fidèle Gbegnon qui jouera le rôle de Hangbé, Raphael Hounto qui représentera Akaba et enfin Bidossessi Nathalie Hounvo Yêpkê qui incarnera Dossi. Dans un décor assuré par le plasticien Dominique Zinkpè, les personnages feront découvrir au public le parcours atypique de cette reine singulière. Il reviendra alors à chacun d’en faire son opinion.





Dans la même rubrique