Saison 2 du cabaret du livre : Le top départ donné

11 avril 2023

Yrédée Bamidélé Challa, manager du projet Cabaret du Livre, a procédé au lancement de la 2 édition, le mercredi 05 avril 2023. L’événement a eu lieu à l’Espace Charmes d’Afrique de Cotonou.

Auteurs écrivains, journalistes, sponsors, public...tous ont été réunis pour la séance qui a marqué officiellement le début de la saison 2023 du Cabaret du livre. Il s’inscrit dans la continuité de la vision de la 1ère édition du projet : combattre les violences basées sur le genre par la promotion du livre.
Ce choix n’est pas anodin. Il est soutenu par un constat fait par une étude commanditée par le Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm) et conduite par l’observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant (Offe). Ses résultats rendus en Juin 2022 renseignent sur l’ampleur, les manifestations et les conséquences du phénomène. Pour la tranche de 3 à 14 ans, 47% des garçons et 44% des filles en sont victimes quand 55% des hommes et 59% des femmes le sont dans la tranche des plus de 15 ans. Cette situation persistante et tendant à se dégrader impose l’implication de tous afin d’enrayer le phénomène. C’est pour cette raison que la rappeuse Fat B dont tout le premier album traite des violences basées sur le genre, a associé son image à l’initiative. <> a t-elle déclaré. A propos, la saison 2 du Cabaret du livre s’est donné pour ambition de toucher 1.768.403 personnes sur toute l’étendue du territoire national. En effet, le projet a prévu des tournées dans les communes du Bénin afin de sensibiliser les populations et de susciter dans les communautés des acteurs acquis à la cause de la non violence. <> a fait remarquer Ydérée Bamidélé Challa, manager du projet.
Des séances de présentation d’auteurs et de prestations d’artistes intercaleront ces tournées. D’ailleurs, il faut rappeler qu’un objectif du Cabaret du Livre est la promotion des jeunes auteurs écrivains à travers la publication d’un recueil de nouvelles portant sur les violences basées sur le genre dont l’exemplaire coûtera 2.000 fcfa. Pour cela, le financement participatif est le choix opéré par l’équipe organisatrice. Dans ce sens (pour des raisons de transparence et de sécurité), elle est accompagnée par l’agrégateur de paiement en ligne FédaPay qui a mis à disposition sa plateforme pour les souscriptions. L’Ecole international de graphisme du Bénin (Eigb) et Atchèbinon Productions sont également partenaires du projet. Cependant, la publication du recueil reste un casse-tête. Sur les 20.000.000 de fcfa nécessaires pour la publication des 10.000 exemplaires, à peine 200.000 fcfa ont été mobilisés. C’est ce pourquoi Ydérée Bamidélé Challa n’a surtout pas manqué d’exhorter à beaucoup pus de contributions financières.
En outre, ce sont les 9 écrivains lauréats de la Saison 1 qui seront mis en lumière pour le compte de cette édition. <> a témoigné Esaïe Corneille Anoumon, l’un d’eux.

Fredhy-Armel BOCOVO (Coll)



Dans la même rubrique