Sous le parrainage de Edmond Agoua, premier ministre du royaume d’Agouagon : Le roi Tokplé Agoua XIV fait sa sortie officielle

Moïse DOSSOUMOU 3 avril 2018

Tokplé Agoua XIV. C’est le nom du nouveau roi d’Agouagon sis dans l’arrondissement de Thio, commune de Glazoué. Intronisé le samedi 25 mars dernier, le nouveau souverain s’est dévoilé à ses sujets une semaine plus tard, au cours d’une cérémonie riche en couleurs et en sons.

Cinq années durant, le trône du roi Agoua-Guédé est resté vacant. Mais depuis quelques jours, la situation a évolué. C’est ainsi que après consultation de l’oracle, le nouveau roi et son premier ministre ont été désignés et installés dans leurs fonctions. Samedi dernier, sur l’esplanade du palais royal d’Agouagon, le moment était grave et solennel. Sous les regards médusés de la foule et des invités venus massivement assister à la cérémonie, Tokplé Agoua XIV s’est présenté aux populations. A ses côtés, l’honorable Edmond Agoua, Vigan (premier ministre) et parrain de l’événement.
Chants, danses, panégyriques et libations ont constitué le menu de cette sortie officielle. Sous les coups de canon, le nouveau roi, porté en triomphe, fit son apparition sous un tonnerre d’applaudissements. Après les civilités d’usage, place fut faite aux allocutions. Benoît Agoua, président du comité d’organisation, a souhaité la bienvenue à tous ceux qui ont effectué le déplacement de Agouagon avant de souhaiter un long et fructueux règne au roi. Les représentants de la diaspora, les rois de Paouignan et de Soclogbo qui se sont succédé au pupitre ont aussi réitéré leurs prières à l’heureux du jour. Pour Victor Lawin, intervenant au nom du ministre de la culture empêché, le gouvernement travaillera à renforcer la collaboration entre l’administration décentralisée et l’administration traditionnelle.

A tout seigneur, tout honneur, l’honorable Edmond Agoua, Vigan du royaume d’Agouagon a délivré un message d’amour, de paix et de fraternité. Faisant un rappel historique, il a indiqué que le roi de la collectivité Agoua-Guédé est le chef historique des Mahi. C’est pourquoi, il a demandé avec insistance au roi de promouvoir l’union et la solidarité entre les fils et filles Mahi. Il n’a pas manqué de faire le plaidoyer du bitumage de l’axe Guedevi-Agouagon-Paouignan-Soclogbo-Dokoundji.
Le roi d’Allada, président du haut conseil des rois du Bénin, le roi de Parakou, de Savè… pour ne citer que ceux-là, ont honoré la cérémonie de leur présence. Cerise sur le gâteau, Christelle Lougbégnon, miss Bénin 2018, originaire de Agouagon, a assisté, en présence de ses deux dauphines, à l’événement de bout en bout.





Dans la même rubrique