Vernissage à Cotonou : Caroline Chaptini réalise le globe terrestre à partir des bouchons plastiques

La rédaction 22 avril 2022

Le plus grand globe terrestre réalisé à partir des bouchons et des déchets plastiques de Caroline Chaptini a été révélé au grand public. C’est à la faveur du vernissage organisé à cet effet ce jeudi 21 avril 2022 à l’hôtel Golden Tulip à Cotonou.

Plus de 500000 bouchons et déchets plastiques de près de 5 tonnes. C’est ce qui a permis à Caroline Chaptini de réaliser son œuvre d’art. La cérémonie de vernissage a connu la présence de Jean Michel Abimbola, ministre du tourisme, de la culture et des arts, de Aurélien Agbénonci, ministre des affaires étrangères et de la coopération, de Luc S. Atrokpo, maire de cotonou, de Joseph Chagoury, PDG du groupe CHAGOURY FRERES et parrain de l’événement et de nombreuses autres personnalités. Le ministre du tourisme, de la culture et des arts a félicité l’artiste d’avoir réalisé au Bénin le plus grand globe terrestre en bouchons plastiques. « Ce globe terrestre est de 10 mètres de diamètre en matières recyclables, avec la couverture extérieure de sa sphère constituée d’une cinquantaine de drapeaux de pays différents. Nous saluons ici tous les autres contributeurs de l’œuvre, les gens de l’ombre qui, tous les jours, ont été aux côtés de l’artiste pour construire l’ouvrage. Le Ministère du tourisme, de la culture et des arts est fier d’accueillir ce projet qui s’inscrit dans la programmation ‘’Hors les murs’’ de l’Exposition Art du Bénin d’Hier et d’Aujourd’hui », a sougnilé le ministre en charge de la culture et des arts. Pour Caroline Chaptini, c’est un rêve devenu un projet qui, selon le vœu du feu Mr le Consul Tony chagoury, mentor de l’artiste, doit se réaliser au Bénin, son 2ème pays. « Ceci n’est que la collecte de quelques mois, à petite échelle. Imaginez-vous, l’impact des déchets à plus grande échelle. Chacun de nous peut faire un petit effort dans l’intérêt de la planète », a fait remarquer Caroline Chaptini pour ainsi inviter tout le monde à œuvrer pour la sauvegarde de la planète. Joseph Chagoury, parrain du vernissage n’a pas caché sa joie. Pour lui, c’est un rêve de Tony Chagoury qui se concrétise. « Celui d’inciter les talents béninois à figurer eux aussi dans le prestigieux Livre Guinness des Records : ce livre qui collectionne à la fois les prouesses humaines et naturelles reconnues au niveau international », a-t-il fait savoir
Fidégnon HOUEDOHOUN (Stag)





Dans la même rubrique